Jusqu’à maintenant nous avons vu dans notre série sur les prophéties Apocalyptiques 

La suite chronologique de ces événements est la Bataille de l’Armageddon.

Nous vous invitons à lire les articles précédente contenant des vidéos, pour bien suivre la logique de l’étude

Dieu voit la fin dès le commencement. Avec l’entrée du péché dans le monde la mort est apparue et mort veut dire anéantissement, pas uniquement de l’homme mais de la Terre aussi. Notre Terre va sûrement et incontournablement vers sa fin.

Beaucoup de gens, de nos jours, sont conscients de la gravité de la situation mondiale concernant la biodiversité, l’écologie, la pollution, les dégâts climatiques. Ils cherchent des réponses, des solutions : les « collapsologues » le mouvement « extinction rebellion » et bien d’autres voient l’effondrement de notre civilisation à l’horizon. Ils envisagent des solutions palliatives…

Malheureusement y’a t-il des solutions humaines envisageables ?

Nous devons nous préparer pour cette fin inévitable.

Jésus, en parlant des signes de la fin (guerres, famines, destructions etc..) nous dit à toi et à moi aujourd’hui :

Luc 21 :28

« Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche. »

Et bien « levons nos têtes » et étudions cette bataille de l’Armageddon qui culmine justement avec la venue en gloire de notre Seigneur Jésus :

La bataille de l’Armageddon

Le sens du mot « Armageddon » est obscur. Dans Esaïe 14 :13 un mot similaire est traduit par : « la montagne de la Rencontre », il fait référence à l’endroit où Salomon construisit le temple, donc l’endroit où Dieu était adoré et manifestait sa présence. Satan aspire à remplacer Dieu en tant que roi d’Israël. Il veut diriger le monde à sa guise. La bataille de l’Armageddon est donc la dernière guerre dans le long conflit qui a toujours opposé Dieu à Satan, depuis que ce dernier se révolta contre le gouvernement divin dans le Ciel, avant même la création de notre terre. Dans cette guerre, Satan essayera de détruire les enfants de Dieu pour pouvoir ainsi régner en maître sur la terre. 

D’autres voient un rapport avec la vallée de Megiddo où se déroulèrent différentes batailles entre Israël et ses ennemis. 

Il ne faut pas se laisser séduire par des spéculations de toutes sortes concernant cette bataille. Les hommes ont soif de sensationnel et ils cherchent toujours des interprétations qui attirent l’attention du public. Ne vous laissez pas tromper ! L’Armageddon n’est pas un conflit armé entre les nations de la terre ni la 3ème guerre mondiale, mais la fin d’un conflit qui débuta il y plus de 6000 ans dans le Ciel même. Ce conflit opposera de nouveau le « Ciel » et « Satan », les « fidèles » et les « infidèles »

 

LE PREMIER CONFLIT UNIVERSEL 

Aussi incroyable que cela puisse paraître le Grand Conflit commença dans le Ciel. 

Apoc 12 : 7-9

« Il y eut une guerre dans le ciel. Michel et ses anges combattirent le dragon. Le dragon combattit, lui et ses anges, mais il ne fut pas le plus fort, et il ne se trouva plus de place pour eux dans le ciel. Il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre habitée ; il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui. »

Dieu aurait pu arrêter ce conflit dès sa genèse mais cela va à l’encontre de Son caractère. Dieu a laissé se développer ce conflit cosmique, avec toute la souffrance qu’il a entraîné, pour être une leçon de choses, non seulement pour nous, mais également pour tous les autres mondes qui ne sont pas tombés et de même pour les anges. Dieu lui-même a payé un prix très lourd pour tout cela. Il a dû, et il doit toujours, supporter l’incompréhension de la part des hommes et de certains êtres célestes, (des anges qui suivirent Satan). Son Fils a dû payer de sa vie pour qu’un jour le péché, ou le Mal puisse être éliminé définitivement de l’Univers.

Nous ne pouvons saisir toute l’ampleur de ce grand conflit, ses implications et ses répercussions. C’est seulement par la foi dans ce que la Parole de Dieu nous révèle, que nous pouvons l’accepter.

Satan a mis en doute la loi de Dieu et sa justice. Cette guerre, que Satan commença dans le Ciel, continuera jusqu’à la destruction totale et définitive de son auteur lors du conflit de Gog et Magog après le Millenium.

Reprenons l’étude de l’Apocalypse verset par verset

Apocalypse 16 :12

« Le sixième versa sa coupe sur le grand fleuve, l’Euphrate. Et son eau tarit, afin que le chemin des rois venant de l’Orient fût préparé. »

 

L’EUPHRATE DESSECHE ET LES ROIS DE L’ORIENT

L’assèchement de la rivière Euphrate est une image tirée de l’ancienne Babylone. C’était la rivière qui alimentait la ville.

N’oublions pas que l’Apocalypse est hautement symbolique.

La « Babylone » moderne est alimentée par « l’Euphrate », donc son assèchement veut dire que le sixième ange en versant sa coupe sur l’Euphrate enlève quelque chose de vital pour Babylone. Le soutien populaire de Babylone lui est retiré. (voir Apoc 17 : 16 les eaux = peuples, nations)  Les gens se rendront compte à ce stade de l’histoire, qu’ils ont été trompés par la « Bête ». Ceci est le prélude de la fin de la Bête, de son jugement et de sa destruction.

Dans la Bible, nous trouvons des principes d’interprétation qui sont toujours cohérents et qui doivent être respectés si nous voulons découvrir ses enseignements, surtout lorsqu’il s’agit d’interprétation prophétique. Babylone, depuis la tour de Babel (Genèse 11), représente la révolte contre Dieu, l’ennemie de Dieu. Dans l’histoire ultérieure, ceci a été constaté dans le fait que le royaume de Babylone, dirigé par Nebucadnesar, a toujours été effectivement l’ennemi du peuple de Dieu. C’est lui qui a envahi Israël et qui a pris les enfants d’Abraham en captivité. Dieu va susciter un libérateur dans la personne de Cyrus le Perse. C’est lui qui fit tomber le royaume babylonien et qui, plus tard, permit au peuple juif de retourner en Palestine. Dieu avait prédit cet événement 200 ans avant son accomplissement :

Esaïe 45 :1

“Ainsi a dit l’Éternel à son oint, à Cyrus, que j’ai pris par la main droite, pour terrasser devant lui les nations et délier les ceintures des rois, pour ouvrir les portes devant lui, tellement qu’elles ne soient plus fermées”

2 Chroniques 36:22

“Mais la première année de Cyrus, roi de Perse, afin que la parole de l’Éternel, prononcée par Jérémie, fût accomplie, l’Éternel réveilla l’esprit de Cyrus, roi de Perse, qui fit publier par tout son royaume, et même par écrit, un édit portant : Ainsi a dit Cyrus, roi de Perse : L’Éternel, le Dieu des cieux, m’a donné tous les royaumes de la terre, et lui–même m’a ordonné de lui bâtir une maison à Jérusalem, qui est en Juda. Qui d’entre vous est de son peuple ? Que l’Éternel, son Dieu, soit avec lui, et qu’il monte !”

Cyrus est donc un type du Messie, le libérateur du peuple de Dieu qui se trouve à Babylone. Il leur dit :

« Sortez d’elle (de Babylone) mon peuple » Apoc 18 : 1-4

Dans la prise de Babylone par les Perses, il fallut avoir recours à un stratagème étonnant pour pouvoir prendre la ville qu’on nommait « imprenable ». Le fleuve Euphrate traversait la magnifique ville, demeure du Roi Beltshasar. Des murailles placées juste au-dessus du niveau du fleuve avec des grilles plongeant dans le fleuve empêchaient cependant la pénétration dans la ville. Les Perses dévièrent le cours du fleuve et purent pénétrer dans la ville par le lit du fleuve asséché, prenant par surprise les babyloniens, à ce moment-là sous l’effet de l’alcool du banquet de Beltshazar (voir Daniel chapitre 4). C’est ainsi que Babylone tomba quand elle ne s’y attendait pas.

Dans le chapitre 16 de l’Apocalypse, une image similaire est utilisée : la rivière de l’Euphrate qui est asséchée représente le peuple qui soutient Babylone. L’assèchement de la rivière représente l’enlèvement de ce support et le roi qui vient, le libérateur c’est Jésus Christ lors de sa deuxième venue. La bataille de l’Armageddon représente la dernière bataille qui verra s’affronter la Babylone moderne,( composée de trois entités, le Dragon, la Bête et le Faux prophète), et le peuple de Dieu. 

L’assèchement de l’Euphrate est en fait le jugement de Babylone qui précède le Retour de Jésus (c’est lui qui prépare la voie aux rois de l’Orient, qui représentent Jésus). Ce jugement est décrit dans le chapitre 17 : 16 et le chapitre 18

Verset 13

[13] Et je vis sortir de la bouche du dragon, et de la bouche de la bête, et de la bouche du faux prophète, trois esprits impurs, semblables à des grenouilles.

 

LES ALLIES DANS LA BATAILLE DE L’HARMAGUEDON : le dragon, la bête et le faux prophète

Satan, dans sa guerre contre Dieu et sa loi, ne néglige aucun moyen. Si vous n’êtes pas du côté de Dieu, vous êtes, potentiellement, du côté de son ennemi. Dans cette guerre cosmique pas de terrain neutre. Jésus lui-même disait :

« Celui qui n’est pas avec moi, est contre moi ; et celui qui n’assemble pas avec moi, disperse. »  Mat 12 : 30

 Dans le chapitre 16 de l’Apocalypse trois entités sont unies pour la bataille de l’Armageddon. Ces trois entités sont les trois groupes par lesquels le Diable, Satan, essaie de détruire le peuple de Dieu. Ce  sont : la bête le dragon et le faux prophète, que nous allons analyser par la suite.

 

Qui est le dragon ?

« Apocalypse 12 :9 Et le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan… »

Le dragon est Satan mais puisque Satan lui-même n’est pas un être visible, on peut dire que le dragon représente les entités par lesquelles Satan agit pour contrecarrer les plans de Dieu.

Dans le chapitre 12 de l’Apocalypse le dragon du verset 4 représente la Rome païenne qui a voulu tuer Jésus dès sa naissance, et au verset 13 il représente la Papauté qui a persécuté l’église (la femme).

Dans le chapitre 16 de l’Apocalypse, le dragon représente les fausses religions du monde, en un mot, le Spiritisme ou le paganisme.

Si vous observez les symboles religieux de nombreuses religions païennes, vous trouverez que le dragon occupe une place de prédilection. Que ce soit dans le bouddhisme, le Taoïsme, l’hindouisme et les religions des Mayas, des Toltèques, et des Aztèques le symbole du dragon est hyperprésent. 

Toutes ces religions et philosophies sont d’origine satanique. Elles ont une base commune, « l’immortalité de l’âme » : le même mensonge que Satan employa déjà en Eden pour séduire Eve.

Le fondement de son œuvre fut posé lorsqu’en Eden, il donna à Eve cette assurance : « Vous ne mourez point ». « Le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal ». 

Dans le dernier conflit, la bataille de l’Armageddon, cette fausse doctrine de l’immortalité de l’âme fera le lien entre le spiritisme (du dragon) et la Papauté (la Bête).

 

Qui est la bête ?

Dans le livre de l’Apocalypse nous voyons trois bêtes très similaires, avec 7 têtes, 10 cornes, et l’une d’elles avec des diadèmes ou des couronnes sur leurs têtes.

Pour rester simple, on va dire que la bête est la même tout au long de l’histoire. Elle représente Satan. Cette bête a sept têtes. Chaque tête représente les différents empires qui ont lutté contre le peuple de Dieu. La première tête est Babylone, la deuxième l’empire Médo-perse, la troisième la Grèce, la quatrième la Rome Païenne des Césars.

 La Papauté est la 5ème tête, celle qui avait été blessée à mort (la première bête du chapitre 13). La sixième tête est la bête que monte de l’Abîme (Apoc 11) c’est l’athéisme, le sécularisme moderne actuel et la septième tête représente les USA qui, selon la prophétie restera peu de temps en place.

Nous n’allons pas nous attarder sur ce sujet. Il fera l’objet d’une autre étude.

Dans le chapitre 16 la bête fait référence à la « Première bête » du chapitre 13, que nous avons identifié comme étant la Papauté. 

Ce système religieux est appelé aussi : « l’homme de péché » (2 Thessaloniciens : 2 :3), l’Antichrist (2 Jean 4 :3), l’abomination de la désolation (Daniel 11 :31), un faux système religieux qui, tout en prétendant être le représentant de Dieu sur la terre, prend la place de celui-ci, se permet de changer Ses lois, oblige et persécute tous ceux qui ne veulent pas se soumettre à son autorité.

Dans notre vidéo sur l’image de la bête nous avons vu que :

  • La première bête d’Apocalypse 13 fait référence à la Papauté
  • La deuxième bête fait référence aux USA
  • L’image de la bête sera l’union de l’Eglise et de l’Etat
  • La marque de la bête sera l’imposition du dimanche comme jour d’adoration
  • Le « Faux Prophète » aidera à imposer la marque de la bête partout dans le monde

 

Qui est le faux prophète ?

Le faux prophète représente le protestantisme apostat. 

Il est appelé « faux » puisqu’il a apostasié. A l’époque de Martin Luther, le protestantisme était caractérisé par un attachement très profond à la Parole de Dieu  « Sola Scriptura » « La Bible et la Bible seule » était le mot d’ordre des protestants. Luther avait identifié l’Antichrist comme étant la Papauté. Il n’y avait pas de compromis possible entre ces deux églises. Aujourd’hui les églises protestantes sont en train de vendre la vérité et retournent vers Rome à grands pas. Il n’y a plus de « protestants » qui protestent mais ce sont des « frères séparés », qu’il faut ramener au bercail de Rome.

Il convient de se souvenir que Rome se vante de ne jamais changer…

Ces églises protestantes qui vont s’unir au gouvernement pour former l’image de la bête persécuteront ceux qui voudront rester fidèles à la Parole de Dieu. C’est pourquoi la Bible les appelle « le faux prophète »

Il est fort intéressant de constater que, dans les événements politico-religieux de notre monde, une très forte tendance existe depuis les années 1980, à chercher un dialogue planétaire entre les différentes entités qui composent cette confédération. En effet le 27 octobre 1986 à Assises (Italie) une rencontre de prière a eu lieu entre les représentants des grandes religions mondiales : catholiques (la Bête), protestants (le faux prophète),  musulmans, bouddhistes, hindous (le dragon). Cela fut célébré comme une journée historique mondiale. La deuxième journée mondiale de prière eut lieu en 1993 en présence des délégués de toutes les religions du monde et de toutes les confessions chrétiennes. Cela faisait partie des préparatifs pour l’établissement d’une Eglise mondiale sous la conduite du pape. Depuis, cette tendance n’a fait qu’augmenter. L’œcuménisme a fait des pas de géant ces dernières années. 2015, avec la commémoration des 500 ans de la Reforme, nous a surpris avec le rapprochement entre Catholiques et Luthériens.  Les alliés de la bataille de l’Armageddon, sont déjà en train de s’unir. Est-il maintenant, étonnant de croire à l’accomplissement prophétique d’Apocalypse 16 : 13-14 ?

Verset 14

[14] Car ce sont des esprits de démons, qui font des prodiges, et qui vont vers les rois de toute la terre, afin de les rassembler pour le combat du grand jour du Dieu tout-puissant.

Nous avons déjà identifié les trois entités : Dragon, Bête et Faux Prophète. Dans ce verset nous voyons que les manifestations sataniques seront très puissantes, leur but : réunir tout le monde pour s’opposer au peuple de Dieu. 

 

LES ESPRITS DE DEMONS ET LES ROIS DE LA TERRE 

Ces dernières années le mouvement charismatique a pris des proportions alarmantes au sein des églises protestantes. Prétendant avoir reçu le « Saint Esprit », on assiste à des manifestations sataniques sans précédent (des manifestations soi-disant du « Saint Esprit, des guérisons miraculeuses, des prétendus « dons de langues » ». Ce phénomène est d’actualité aussi bien dans les églises évangéliques que dans l’église catholique. Ce phénomène fera partie du faux réveil qui se manifestera peu de temps avant la descente de la vraie pluie de l’Esprit Saint sur les enfants de Dieu.

Les miracles de guérison sont à l’ordre du jour. De nombreux prédicateurs évangéliques prétendent avoir reçu le don de guérison. Ils promettent à leurs fidèles des miracles. Certains de ces guérisseurs font fortune. Des milliers de gens viennent les voir, parfois de pays très éloignés à la recherche d’un miracle. Au Nigeria, Joshua de l’église évangélique, effectue des « miracles » apparents. Des gens de l’Amérique et de l’Europe viennent se faire guérir par cet homme. Citons aussi Benny Hinn, etc…

Toutes ces manifestations spirites, au sein du christianisme, vont s’intensifier au fur et à mesure que nous approchons de la fin. N’oublions pas que le « Faux prophète » jouera un rôle déterminant dans l’instauration de la « Marque de la bête »

Lors de la préparation de la bataille de l’Armageddon ces manifestations seront stupéfiantes !

Verset 15

[15] Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin qu’il ne marche pas nu et qu’on ne voie pas sa honte !

Jésus nous invite à garder nos vêtements de justice, (voir la vidéo sur l’habit de noces), car le Roi va bientôt arriver pour délivrer Son peuple, et l’emmener aux Noces de l’Agneau.

[16] Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Armageddon. »

HARMAGUEDON : LE DERNIER CONFLIT MONDIAL

L’Armageddon correspond, donc, à l’exécution du décret qui condamne les enfants de Dieu à mort. Ce décret de mort, comme nous l’avons déjà vu dans la vidéo précédente qui porte ce même titre, sera instauré lors de la deuxième coupe. Mais il rentrera en vigueur lors de la 6ème.

Le jour où ce décret de mort doit être mis à exécution Dieu interviendra pour délivrer Son peuple : 

Luc 21 :28

“Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche. »

Comme aux jours de la reine Esther, lors du décret de mort envers les Juifs

Comme aux jours de Moise lors de la sortie d’Egypte poursuivis par l’armée du Pharaon

Le peuple de Dieu est délivré miraculeusement”

Exode 14 :13

“Moïse répondit au peuple : Ne craignez rien, restez en place, et regardez la délivrance que l’Eternel va vous accorder en ce jour ; car les Egyptiens que vous voyez aujourd’hui, vous ne les verrez plus jamais.”

Jérémie 42 :11

“Ne craignez pas le roi de Babylone, dont vous avez peur ; ne le craignez pas, dit l’Eternel, car je suis avec vous pour vous sauver et vous délivrer de sa main”

Tous les préparatifs en vue de la destruction du peuple de Dieu ne serviront à rien car Dieu opérera une grande délivrance !

 

LA FIN DE L’HARMAGUEDON : la 7ème coupe

Verset 17

Apocalypse 16 :17

“Le septième versa sa coupe dans l’air. Et il sortit du temple, du trône, une voix forte qui disait : C’en est fait !

Dieu se fait entendre, Il délivre le peuple”

La bataille de l’Armageddon arrivera donc soudainement à sa fin. Les enfants de Dieu n’auront pas à lutter ni à se défendre car les anges les protégeront et au dernier moment Dieu interviendra pour les délivrer.

La suite de cette bataille, la délivrance du peuple de Dieu, nous la trouvons dans le chapitre 19 de l’Apocalypse où l’on voit Jésus avec son armée prêts au combat :

Apocalypse 19 :11-14

« Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice. Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d’un fin lin, blanc, pur. »

Nous vous invitons à lire tout le chapitre. Au verset 19 nous voyons l’aboutissement de la Bataille de l’Armageddon :

Apocalypse 19 :19-21

« Et je vis la bête, et les rois de la terre, et leurs armées rassemblées pour faire la guerre à celui qui était assis sur le cheval et à son armée. Et la bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. Ils furent tous les deux jetés vivants dans l’étang ardent de feu et de soufre. »

Par la suite il y aura une série de manifestations physiques sur notre terre qui correspondent à celles décrites dans la 7ème plaie d’Apocalypse 16 aux versets :

Verset 18

“Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, et un grand tremblement de terre, tel qu’il n’y avait jamais eu depuis que l’homme est sur la terre, un aussi grand tremblement.”

Cette expression « il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, et un grand tremblement de terre » est utilisée à chaque fois que Dieu manifeste sa présence. C’est terrifiant pour les humains !

Nous voyons la même chose au Sinaï, quand Dieu promulgua Sa loi : voir Exode 19 : 16- 18

Le peuple eut peur de ses diverses manifestations

Exode 20:18

« Tout le peuple entendait les tonnerres et le son de la trompette ; il voyait les flammes de la montagne fumante. A ce spectacle, le peuple tremblait, et se tenait dans l’éloignement. »

 

Dans notre état de pécheurs nous ne pouvons pas voir Dieu :

Hébreux 12: 29

 « car notre Dieu est aussi un feu dévorant. »

 

La Terre est convulsée 

 [19] Et la grande ville fut divisée en trois parties, et les villes des nations tombèrent, et Dieu, se souvint de Babylone la grande, pour lui donner la coupe du vin de son ardente colère.

C’est ici le jugement de Babylone, il correspond au verset 20 du chapitre 19 que nous avons déjà vu. C’est le même événement décrit différemment :

[20] Et la bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. Ils furent tous les deux jetés vivants dans l’étang ardent de feu et de soufre. »

La grande ville est divisée en trois car ils étaient trois à lutter ensemble contre Dieu, Le Dragon, la Bête et le Faux prophète, chacune de ses entités est dispersée et anéantie pour toujours. C’est la fin de ces trois faux systèmes religieux qui ont lutté contre les fidèles du Seigneur.

Ce jugement de Babylone est décrit aussi dans le chapitre 18 de l’Apocalypse.

 

Versets 20 et 21 :

[20] Et toutes les îles s’enfuirent, et les montagnes ne furent pas retrouvées.

[21] Et une grosse grêle, dont les grêlons pesaient un talent, tomba du ciel sur les hommes ; et les hommes blasphémèrent Dieu, à cause du fléau de la grêle, parce que ce fléau était très grand.

La Terre est détruite, réduite en ruine et désolation : C’est « le Grand Jour du Dieu tout puissant » décrit par les prophètes de l’Ancien Testament comme un jour redoutable et terrible :

Joël 2 :11

« Car le jour de l’Eternel est grand, il est terrible : Qui pourra le soutenir ? »

Malachie 3 :2

« Qui pourra soutenir le jour de sa venue ? Qui restera debout quand il paraîtra ? »

Sophonie 1 :14-15

« Le grand jour de l’Eternel est proche, Il est proche, il arrive en toute hâte ; Le jour de l’Eternel fait entendre sa voix, Et le héros pousse des cris amers.

[15] Ce jour est un jour de fureur, Un jour de détresse et d’angoisse, Un jour de ravage et de destruction, Un jour de ténèbres et d’obscurité, Un jour de nuées et de brouillards, 

 

C’est le Grand Jour : Le Retour de Jésus en Gloire !! que nous verrons dans notre prochaine vidéo

Résumons :

CARACTERISTIQUES DE L’ARMAGUEDDON

  • C’est le dernier grand conflit où Satan essaye de détruire les enfants de Dieu. C’est un événement futur, ce sera le dernier événement avant le retour de Jésus
  • L’Euphrate est le symbole des institutions qui soutiennent Babylone
  • Les trois esprits impurs représentent des manifestations démoniaques qui opéreront par la Bête (la papauté) le Faux prophète ( le protestantisme apostat) et le Dragon (le spiritisme ou paganisme)
  • Les agents qui rassemblent le monde sont des entités religieuses par nature mais elles opèrent par des forces politiques et militaires
  • Les préparatifs pour la bataille de l’Armageddon ont lieu pendant la sixième plaie, mais la bataille elle-même, est livrée pendant la septième plaie
  • Il ne s’agit pas d’une bataille ou d’une guerre entre nations mais d’un décret de mort émis par les gouvernements des pays contre les enfants de Dieu qui ne veulent pas se soumettre à la « marque de la bête »
  • Toutes les nations de la terre seront impliquées
  • Christ et ses anges interviennent au dernier moment : c’est le combat du « grand Jour du Dieu tout puissant » Apoc 16 : 14
  •  Les saints seront témoins de la bataille mais n’y participeront pas directement

CHRONOLOGIE DE L’ARMAGUEDDON

Tout au long de l’histoire la bataille de l’Armageddon a été un terrain très fertile, pour la spéculation prophétique. Les chrétiens et les hommes séculiers, les journalistes en particulier, ont appliqué ce terme à toutes les grandes guerres qu’a connues notre terre depuis la fin du XIX siècle.

Pour ne pas se laisser prendre au piège par ces spéculations il faut bien connaître la chronologie, car il s’agit du dernier événement de l’histoire de notre monde avant le retour de Jésus. Donc il faut d’abord que tous les derniers événements prophétiques soient accomplis. L’Armageddon aura lieu entre la 6ème et la 7ème plaie :

Puissions-nous tous nous préparer pour ce Grand Jour !

 Ce sera le thème de notre prochaine vidéo 

« le combat du « grand Jour du Dieu tout puissant » Apoc 16 : 14

Ou

Le Retour de Jésus