Dans notre étude précédente de la série « Prophéties Apocalyptiques » nous avons exploré « l’animation de l’image de la bête ». Nous avons vu que ce sera l’imposition obligatoire du repos dominical (la Marque de la Bête) en vue de rétablir, soit disant, la faveur Divine mais aussi de réduire les émissions de CO2 et de lutter contre la détérioration environnementale.

 

 

 

Les catastrophes climatiques seront mises sur le compte de la désobéissance, de l’abandon de Dieu et de Ses lois. C’est en revenant vers Lui, et selon Ses promesses que « Il guérira leur pays ».

2 Chroniques 7 :14

« … si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, -je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays. »

La Bible révèle qu’un décret de mort sera finalement promulgué contre ceux qui ne veulent pas se soumettre aux directives humaines et qui continuent à observer le Sabbat biblique plutôt que le Dimanche (institution d’origine catholique). Ils seront accusés d’être les responsables de tous les malheurs et déclarés dignes de mort.

Comme aux jours de Jésus on dira :

Jean 18 :14

« … Il est avantageux qu’un seul homme meure pour le peuple. »

Nous l’avons déjà dit mais je le répète car il est important de comprendre que la Bible retrace uniquement la marche du peuple de Dieu et les événements qui le concernent. Elle ne décrit pas des conflits séculiers ni des guerres mondiales. Le conflit final décrit dans la Parole de Dieu est universel mais uniquement en rapport avec le peuple de Dieu, c’est la dernière guerre du Dragon (Satan) contre ceux qui veulent honorer Dieu en gardant Ses lois quoi qu’il arrive, même sous menace de mort. C’est un conflit d’ordre spirituel.

Tous les décrets de mort décrits dans la Bible sont similaires :

  • Celui du pharaon envers les enfants mâles Israélites
  • Celui du roi Assuérus contre les Juifs
  • Celui de Daniel qui finit dans la fosse aux lions

De même le décret de mort du livre de l’Apocalypse sera promulgué contre les enfants de Dieu fidèles à Sa volonté clairement révélée !

3ème phase – Le décret de mort

Nous allons reprendre les versets utilisés au début de la série et nous allons les paraphraser avec les données que nous avons avancées :

Apocalypse 13 :14-15

« Et elle (les USA) séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête (la Papauté), disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête (union de l’église et de l’état) qui avait la blessure de l’épée et qui vivait (la papauté).

[Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête (faire une loi pour que le dimanche soit respecté), afin que l’image de la bête parlât (imposition du dimanche comme jour de repos, d’adoration obligatoire), et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués (décret de mort contre les dissidents, spécialement contre ceux qui insistent à garder le Sabbat biblique) »

Nous avons avancé dans nos études précédentes plusieurs choses que je voudrais rappeler :

  • Le changement climatique et l’état catastrophique de la biodiversité, les catastrophes naturelles sans précèdent mettront le monde à genoux
  • Le peuple demandera aux gouvernements des lois pour contrer la détérioration climatique et écologique
  • Le gouvernement des USA : la bête à deux cornes d’Apocalypse 13 sera le protagoniste des derniers événements prophétiques, c’est lui qui formera l’image de la Bête : l’union de l’Eglise et de l’Etat
  • Les églises protestantes constituent le « faux prophète », c’est lui qui poussera le gouvernement à instaurer la « Marque de la Bête ». Cette marque s’étendra progressivement à tous les pays du globe.
  • La « Marque de la Bête » fait référence à la « Marque de la Papauté (la première bête), cette marque est la « Sainteté du dimanche »
  • Le sceau de Dieu représente le Sabbat, le 7ème jour de repos instauré par Dieu à la Création du monde
  • Deux camps visibles à la fin : ceux qui obéissent à Dieu et ceux qui obéissent aux hommes
  • Dieu fera connaitre l’issue pour que chaque personne prenne la décision en toute connaissance de cause
  • La marque de la bête n’existe pas encore donc personne ne l’a reçue !
  • Les systèmes religieux qui sont accusés et condamnés dans le livre de l’Apocalypse, concernent des entités, non pas des individus. Le Dragon, la Bête et le Faux Prophète sont condamnés mais non pas leurs membres individuellement. Chacun apparaitra devant le Juge pour rendre compte de ses actes.

Voyons maintenant la dernière partie du verset 15 :

« … tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués »

Depuis l’entrée du péché dans notre monde le but de Satan a toujours été le même : détourner les hommes de l’obéissance à Dieu et à Sa loi.

Tout au long de l’histoire, Satan a lutté contre le peuple de Dieu qui détient les oracles sacrés, la connaissance de Sa volonté. L’histoire nous a montré plusieurs exemples :

  • A l’époque de Moise un décret de mort fut promulgué par Pharaon envers tous les mâles qui naitraient des femmes juives
  • A l’époque de la reine Esther un décret de mort fut promulgué contre tous les juifs du royaume Perse
  • A l’époque de Daniel le prophète, un décret de mort fut promulgué envers ceux qui prieraient un autre Dieu que le roi
  • A l’époque de Jésus, un décret de mort fut promulgué envers tous les enfants en dessous de 3 ans nés à Bethlehem en vue de détruire Jésus
  • Et dans notre histoire plus récente, nous trouvons des décrets de morts envers des populations chrétiennes non pas parce qu’elles étaient des criminels mais parce qu’elles s’opposaient à Rome dans leur manière d’interpréter les enseignements de la Bible : les Vaudois, les Cathares, les Albigeois, les Huguenots, les Puritains, les Anabaptistes …
  • Un décret de mort de ce genre eut lieu en France sous le règne de Charles IX et à l’instigation de sa mère Catherine de Médicis, le massacre de la Saint Barthélemy en 1572 où des milliers des Protestants furent tués à Paris.

Et bien toutes ces différentes persécutions ont été instigués par le « Dragon », Satan, qui hait Jésus et ceux qui veulent le servir.

L’Apocalypse nous révèle la dernière persécution du « Dragon »

Apocalypse 12 :17

« Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus. »

Ce dernier conflit entre la vérité et l’erreur va se livrer entre les lois humaines et les lois divines. Le « Dragon », par l’intermédiaire de ses agents « la Bête » et le « Faux prophète » persécutera le « reste de la femme » (Eglise) ceux qui « gardent les commandements de Dieu ». Encore une fois nous voyons que toutes les persécutions visent la même chose : obliger les hommes à la désobéissance à Dieu et à Ses lois.

Les événements actuels nous montrent que nous sommes au seuil de cette grande bataille. Il ne s’agit pas d’une lutte pour la suprématie entre les différentes églises mais entre la religion de la Bible et la religion des fables et traditions humaines.

Je le répète il ne s’agit pas d’une compétition entre les différentes églises. C’est la lutte entre la vérité et l’erreur, entre Dieu et Satan, qui dure depuis plusieurs millénaires. La Parole de Dieu doit trancher entre les opinions et coutumes prévalentes dans les Eglises chrétiennes et la volonté Divine.

Le plan de la « Marque de la bête » échouera :

 Les lois imposées au peuple (le respect du dimanche) ne produiront pas les effets escomptés, les catastrophes devenant de plus en plus importantes, on finira par croire qu’il y a un « interdit dans le camp » qu’il faut éliminer, pour que Dieu réponde. Il faudra trouver un bouc émissaire.

Les Juifs au travers de l’histoire ont été des boucs émissaires lors des grandes plaies comme la « Peste Noire » ou la « Peste bubonique ». Ils furent accusés d’être la cause de tous ces malheurs et beaucoup périrent victimes de cette fausse conviction.

C’est ainsi que, à la fin, un décret de mort sera instauré contre ceux qui ne voudront pas se soumettre à la « Marque de la bête ». Il y aura une progression dans l’imposition de la « Marque de la bête »

Apocalypse 13 :15

« Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués. »

D’abord il y aura un boycott économique interdisant l’achat et la vente, ce décret se durcira au fur et à mesure et par la suite il y aura un décret de mort. Celui-ci se mettra en place lors du versement des « coupes de la colère divine ».

Les coupes représentent des catastrophes sans précèdent qui seront versées par les anges sur la Terre et sur ceux qui auront la marque de la Bête. Ces phénomènes vont pousser les gens à demander un décret de mort contre ceux qui, d’après eux, sont les responsables de ces actes de la colère divine.

Lisons dans :

Apocalypse 7 :1-3

« Après cela, je vis quatre anges debout aux quatre coins de la terre ; ils retenaient les quatre vents de la terre, afin qu’il ne soufflât point de vent sur la terre, ni sur la mer, ni sur aucun arbre.

[2] Et je vis un autre ange, qui montait du côté du soleil levant, et qui tenait le sceau du Dieu vivant ; il cria d’une voix forte aux quatre anges à qui il avait été donné de faire du mal à la terre et à la mer,

[3] et il dit : Ne faites point de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, jusqu’à ce que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu. »

On voit donc que les anges retiennent les vents de la guerre, du conflit jusqu’à ce que les serviteurs de Dieu soient scellés. L’imposition de la « Marque de la Bête » marque le début du scellement du peuple de Dieu. Au fur et à mesure que celui-ci progresse, les anges relâchent les « quatre vents ». Ce relâchement provoquera des conflits, des guerres, des catastrophes sans précèdent.

Pour la signification des vents (= persécutions, conflits) voir

  • Jérémie 49 : 36
  • Ezéquiel 5 : 10
  • Daniel 7 : 2

On va blâmer ceux qui ne veulent pas se soumettre aux lois établies (garder le dimanche) et qui continuent à observer le Sabbat, d’être responsables des calamités et des malheurs qui tombent sur la Terre alors que, en réalité, ce sera le résultat du « relâchement des quatre vents », Satan est libre d’agir à sa guise et une grande destruction s’en suivra.

Jésus disait aux Pharisiens qui complotaient sa mort :

Jean 8:44

 « Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge. »

Comme le souverain sacrificateur Caïphe avait dit de Jésus on dira :

Jean 18 :14

« … Il est avantageux qu’un seul homme meure pour le peuple. »

Nous pourrions douter que de telles prédictions puissent s’accomplir mais Dieu ne se trompe pas.

Celui qui voit le futur aussi bien que nous voyons le présent, ne se trompe pas. Les circonstances actuelles nous permettent d’entrevoir ce conflit, bien qu’humainement parlant, nous avons du mal à imaginer le terrible scenario décrit au chapitre 13 de l’Apocalypse.

Jésus fut condamné à mort sans aucune raison valable, parce qu’Il avait affirmé être le Fils de Dieu. 

Luc 22 : 70, 71 et Mat 26 : 63-68

De même à la fin, les enfants de Dieu seront condamnés sans aucune raison valable.

Jésus, avant de nous quitter, avait prédit la destruction de Jérusalem, qui était à vues humaines improbable. La ville avec son magnifique temple fut détruite en l’an 70 par les Romains. Plus d’un million de Juifs périrent lors du siège de Jérusalem. Cette destruction illustre la fin du monde. Elle sera terrible, soudaine et inattendue :

1 Thessaloniciens 5 :2-3

« Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit.

[3] Quand les hommes diront : Paix et sûreté ! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point. »

Dieu n’a pas de favoris. Il aime toute personne sans distinction. Il regarde au cœur et avant de juger une personne il lui fait voir les conséquences de ses choix :

Apocalypse 14 :9-11

« Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d’une voix forte : Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main,

[10] il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l’agneau.

[11] Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles ; et ils n’ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom. »

Ce message du troisième ange sera prêché dans le monde entier et chaque être humain devra choisir pour lui-même.

Le message du quatrième ange d’Apocalypse 18 se joindra à celui du troisième invitant tous les véritables enfants de Dieu à sortir de Babylone :

Apocalypse 18 :1-4

[1] Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande autorité ; et la terre fut éclairée de sa gloire.

[2] Il cria d’une voix forte, disant : Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande ! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux,

[4] Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait : Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux »

Sortir de Babylone (confusion) dans le contexte de la fin, veut dire quitter les églises qui ne respectent pas les commandements de Dieu, pour ne pas recevoir la « Marque de la Bête » ni participer aux fléaux décrits dans le chapitre 16 :

Apocalypse 16 :1-2

« Et j’entendis une voix forte qui venait du temple, et qui disait aux sept anges : Allez, et versez sur la terre les sept coupes de la colère de Dieu.

[2] Le premier alla, et il versa sa coupe sur la terre. Et un ulcère malin et douloureux frappa les hommes qui avaient la marque de la bête et qui adoraient son image. »

La « Colère de Dieu » est une expression biblique qui nous montre l’indignation que Dieu éprouve envers le MAL, c’est pourquoi Il est obligé de le détruire sans regrets. Il ne s’agit pas d’une colère humaine irréfléchie. Dieu nous parle avec notre langage pour que nous le comprenions. Dieu est « Amour »

Tableau chronologique des derniers événements Apocalyptiques

Evénement Signification Texte biblique
L’Image de la Bête Union de l’Eglise et de l’Etat (Aux USA d’abord) Apoc 13 : 13-14
La Marque de la Bête  Loi du Dimanche Apoc 13 : 14
Les vents commencent à être relâchés Catastrophes, des conflits et du trouble sur toute la Terre. Apoc 7 : 1-4
La pluie de l’arrière-saison Pluie du Saint Esprit, nouvelle Pentecôte Apoc 18 : 1 et Joel 2 : 23
Le message du troisième et du 4ème ange Proclamation universelle du dernier message divin Apoc 14 : 9-11 et 18 : 1- 4
Criblage  Chaque personne choisit son camp ou « le Sceau de Dieu » ou bien « la Marque de la Bête  Apoc 7 : 1-3 ; 13 :15-17
Fin du Temps de Grâce Jésus cesse son intercession dans le sanctuaire Céleste Apoc 15 : 8
Les 7 coupes de la colère divine Des terribles plaies sont versées sur la Terre et sur ceux qui ont la « Marque de la Bête  Apocalypse 16
Le Décret de mort  Il sera décrété après la deuxième coupe Apocalypse 16 : 4-6
La bataille de l’Armageddon Le décret de mort entre en vigueur lors de la 6ème coupe  Apocalypse 16 : 12-16

 

Apocalypse 16 :4-6

« Le troisième versa sa coupe dans les fleuves et dans les sources d’eaux. Et ils devinrent du sang.

[5] Et j’entendis l’ange des eaux qui disait : Tu es juste, toi qui es, et qui étais ; tu es saint, parce que tu as exercé ce jugement.

[6] Car ils ont versé le sang des saints et des prophètes, et tu leur as donné du sang à boire : ils en sont dignes. »

« …  Ils ont versé le sang des saints et des prophètes »

En condamnant les enfants de Dieu à mort ils sont coupables d’avoir versé leur sang comme s’ils l’avaient déjà fait. C’est pourquoi Dieu leur donne du sang à boire car ils viennent de faire un décret de mort envers ceux qui veulent rester fidèles au Seigneur !

Comme ce fut le cas du décret de mort envers les Juifs, au temps de la reine Esther, le décret sera exécuté ultérieurement à une certaine date fixée lors de sa promulgation.

Le décret de mort entre en vigueur lors de la 6ème coupe : c’est la bataille de l’Armageddon, le dernier combat du « Dragon » contre les enfants de Dieu : 

Dans cette bataille nous voyons les trois entités protagonistes de cette dernière grande crise de l’histoire de l’humanité :

Le dragon, la bête et le faux prophète.

Nous étudierons les détails de cette bataille de l’Armageddon dans la prochaine vidéo.

Toutes ces événements ne doivent pas nous faire peur. Si notre cœur est soumis à Dieu, Il sera un abri pour nous au jour de la tempête :

Psaumes 27 :5

« Car il me protégera dans son tabernacle au jour du malheur, Il me cachera sous l’abri de sa tente ; Il m’élèvera sur un rocher. »