Le livre de l’Apocalypse révèle des choses étonnantes concernant l’avenir. Certaines d’entre elles paraissent invraisemblables :

Dans le chapitre 13 il nous est parlé d’une image, d’une marque et d’un décret de mort.

Cette prophétie nous révèle que dans l’avenir une puissance politico-religieuse mettra en place un boycott économique et ultimement un décret de mort envers ceux qui n’auront pas une certaine « marque ».

A une époque comme la nôtre où la peine de mort est presque abolie dans la majorité des pays du globe, comment une telle prédiction pourra-t-elle s’accomplir ?

Vous allez me dire : l’esprit de tolérance qui règne aujourd’hui ne permet pas une telle chose, C’est certain mais les choses pourraient bientôt changer. La situation de la Terre devient très préoccupante. La vie elle-même est menacée. On peut s’attendre à voir s’accomplir ces prédictions apocalyptiques.

Ces événements décrits dans l’Apocalypse sont-ils littéraux ou symboliques ?

Qu’est-ce que l’image de la bête ?

Etudions le livre de l’Apocalypse.

L’urgence climatique et l’image de la Bête

Nous sommes tous témoins de la mouvance populaire en faveur des lois en rapport avec le dérèglement climatique et l’état catastrophique de la biodiversité et de l’écologie. C’est un mouvement universel sans précédent !

On parle « d’Urgence climatique »

L’humanité entière est préoccupée par la détérioration de l’environnement, par les ravages de plus en plus nombreux du climat. Les catastrophes naturelles liées au climat ont augmenté de 151 % ces dernières 20 années. Les ravages causés par les ouragans sont maintenant beaucoup plus importants. Les îles Bahamas ont été presque entièrement détruites récemment !

Les peuples demandent aux gouvernements d’agir en faveur du climat en imposant certaines règles de conduite. Mais que peuvent faire les gouvernements ? Ils se trouvent dans une impasse ! Les conflits d’intérêt de notre société telle qu’elle fonctionne actuellement ne laissent pas beaucoup de marge d’action. Nous courons tous à la catastrophe !

Les désastres naturels qui ne cessent d’augmenter, le réchauffement climatique, l’exode climatique, l’explosion démographique (pour n’en citer que quelques-uns) sont des problèmes qui dépassent les gouvernements terrestres.

Quels genres de lois pourraient sauver la planète de la catastrophe écologique ?

Peut-on arrêter la croissance économique ?

Peut-on apporter des changements drastiques dans nos modes de fonctionnement en tant que société ?

Peut-on à ce point changer nos modes de vie ?

Collaborerons-nous ?

Nous ne pouvons pas faire marche arrière avec une explosion démographique pareille. La fin du monde, ou en tout cas la fin de la civilisation du point de vue uniquement humain, est bien possible c’est ce que nous disent les scientifiques !

A Paris, dernièrement, nous avons vu les manifestations de la mouvance « Extinction Rebellion », née au Royaume Uni, phénomène qui s’étend progressivement à toute l’Europe. Ces personnes voient l’extinction de la race humaine à l’horizon c’est pourquoi ils se rebellent contre cette possibilité. D’où leur nom « Rébellion contre l’extinction ».

De plus il y a la mouvance « Collapso » du mot « collapser » qui elle aussi annonce le collapse imminent de la civilisation basée sur les données des scientifiques, économistes, écologistes du monde entier. Ils ont développé une théorie : la « collapsologie ». Ces personnes préconisent de se mettre à vivre à la campagne, de devenir autonome ou autosuffisant, de vivre en autarcie c’est-à-dire de produire sa propre nourriture et de ne pas dépendre du système pour l’eau, l’électricité, le gaz, le chauffage… en vue du prochain collapse de notre civilisation. Tout va s’effondrer disent-ils !

Notre société consomme en 7 mois ce que la Terre produit en 1 an. On ne pourra pas aller très loin !

Ces personnes ne sont pas des chrétiens, ils ne connaissent pas les prophéties bibliques ou en tout cas ils n’y prêtent pas attention. Ils croient surement à l’Evolution c’est pourquoi ils sont dans la perspective d’une fin de civilisation pensant qu’une nouvelle civilisation naîtra des cendres de l’actuelle. Ceux qui étudient la Parole de Dieu savent qu’il n’en sera pas ainsi :

2 Pierre 3 :10-13

« Le jour du Seigneur viendra comme un voleur ; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée…

[13] Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera. »

Nous attendons une Nouvelle Terre mais elle sera bâtie non pas par les hommes mais par Dieu lui-même, une Terre où la justice habitera éternellement ! Où le mal n’existera plus !

Voyons maintenant la prophétie

Le contexte actuel du monde, tous ces faits que nous venons d’évoquer concernant le changement climatique, laissent entrevoir l’accomplissement des prophéties Apocalyptiques. La situation à laquelle nous faisons face est inouïe, du « jamais vu » dans l’histoire de l’humanité. Prétendre qu’en réduisant les émissions de gaz à effet de serre le climat reviendra à la normal est un leurre.

 Le livre de l’Apocalypse nous montre les derniers événements de l’histoire de notre planète. Dans le chapitre 13 nous découvrons la puissance politique qui va provoquer la dernière crise visant le peuple de Dieu qui veut rester fidèle aux enseignements de la Parole de Dieu. Voyons : 

Apocalypse 13 :11-12

« Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon.

[12] Elle exerçait toute l’autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie. »

 

La première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie :

Cette bête représente la Papauté, sa blessure mortelle lui fut infligée par les armées de Napoléon en 1798 quand le Pape fut fait prisonnier en France. La domination médiévale de la papauté prit fin à ce moment-là.

La guérison de la blessure a déjà été examinée dans la vidéo qui porte ce titre. L’identification de cette bête a aussi été faite dans la vidéo intitulée « l’Antichrist » que nous vous invitons à visionner avant celle-ci pour mieux saisir le sujet.

Découvrons maintenant qui est la bête protagoniste des derniers événements :

L’autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon :

Cette deuxième bête monte sur la scène politique après la blessure mortelle de la première bête :

Apocalypse 13 :3

« Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort ; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l’admiration derrière la bête. »

Et c’est au verset 11 que nous voyons cette nouvelle bête monter sur la scène politique internationale.

« Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon.”

Quelle est cette puissance politique qui réunit les caractéristiques suivantes : 

Verset 11 : « Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon. »

Elle est née après « la blessure mortelle » de la Papauté (1798) 

Cette bête monte de la Terre (région peu peuplée contrairement aux autres bêtes qui surgissent de la mer = peuples) Par contraste si la mer représente les peuples la Terre représente un lieu peu habité

Apocalypse 17 :15

« Et il me dit : Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues. »

Cette bête est semblable à un agneau : Elle est née non pas par des conquêtes et des guerres militaires mais pacifiquement ! (Contrairement aux autres bêtes qui sont des bêtes de proie : Lion, ours, léopard)

L’expression « semblable à un agneau » fait penser aussi au christianisme (les USA était un pays majoritairement protestant aux origines : l’agneau évoque « l’Agneau » pourvu par Dieu pour le rachat de l’humanité) 

Avec deux cornes : ils représentent des puissances (voir Daniel 8 : 3-7) (le républicanisme et le protestantisme sont deux caractéristiques qui ont fait de ce pays une grande puissance) 

Elle est devenue une super-puissance mondiale par la suite !

  Verset 12 « Elle exerçait toute l’autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie. »

Si vous analysez toutes ces caractéristiques, Il n’y a qu’une seule réponse : cette deuxième bête ce sont les USA :

  • Ils sont nés aux alentours de 1798
  • Dans une région peu peuplée
  • Sans conquêtes militaires
  • Majoritairement chrétien (Agneau)
  • Républicanisme et Protestantisme
  • Devient une superpuissance par la suite

L’image employée dans l’Apocalypse cadre parfaitement avec l’histoire des USA.

 Elle est semblable à un agneau mais la prophétie nous dit qu’un changement va s’opérer dans cette puissance. Elle va former « l’image de la bête », c’est alors que nous verrons s’opérer le changement prédit dans la prophétie : elle parlera « comme un dragon », elle deviendra persécutrice comme le dragon a fait tout au long de l’histoire.

En 2015, pour la première fois dans l’histoire, nous avons vu de nos propres yeux la réception du Pape au congrès américain au milieu des acclamations des députés et des sénateurs.

Cet événement est très significatif. Il s’inscrit dans le processus de la formation de « l’image de la bête »

Ce rapprochement entre le gouvernement des USA et la Papauté est surprenant. Jusqu’à l’époque du Président Ronald Reagan il n’y avait pas des relations diplomatiques entre les USA et le Vatican. Ceci est un élément de plus qui nous fait comprendre que les prophéties sont en train de s’accomplir devant nos yeux ! Et à grande vitesse !

 

Actuellement s’il y a une nation au monde qui exerce autant d’autorité sur toutes les nations c’est bien les USA :

Boycott contre l’Iran, le Venezuela, contre la Corée du Nord. Et c’est justement d’un boycott économique dont il s’agit dans la marque de la bête !

Processus chronologique de l’image de la Bête en trois phases :

Apocalypse 13 :14-15

« Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait.

[15] Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués. »

Trois phases clairement énoncées :

Remarquez bien ceci : l’image de la Bête et la marque de la Bête sont deux choses distinctes comme nous le verrons par la suite.

  • Création de l’image de la bête
  • animation de l’image de la bête (instauration de la marque de la bête)
  • décret de mort pour les dissidents

Nous allons étudier ces trois phases en trois études distinctes pour pouvoir bien expliquer tous les éléments impliqués.

Voyons la première phase :

Création de l’image de la bête :  c’est l’Union de l’Eglise et de l’Etat

On verra s’unir l’Eglise et l’Etat dans un processus de violation de la liberté religieuse puisque des lois à caractère religieux seront votées par l’Etat sur la pression du peuple. 

Pour comprendre les images prophétiques nous devons utiliser la Bible en entier, Ancien et Nouveau Testament. Dans le livre de Daniel nous voyons que « bête » = « pouvoir politique »

Daniel 7 :17

« Ces quatre grands animaux, ce sont quatre rois qui s’élèveront de la terre ; »

Daniel 8 :20

« Le bélier que tu as vu, et qui avait des cornes, ce sont les rois des Mèdes et des Perses. »

 

D’où vient l’expression « image de la bête » ?

Quand vous êtes devant un miroir vous voyez votre image, ainsi l’image de la bête est quelque chose de similaire à la bête.

La Bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait comme nous l’avons déjà dit c’est la Papauté. Elle nous est décrite dans le même chapitre ainsi :

« Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème. »

Cette bête a le pouvoir politique (les cornes, et les têtes) 

Daniel 8 : 22

« Les quatre cornes qui se sont élevées pour remplacer cette corne brisée, ce sont quatre royaumes qui s’élèveront de cette nation, mais qui n’auront pas autant de force. »

Mais aussi le pouvoir religieux (et sur ses têtes des noms de blasphème).

Blasphème dans la Bible c’est prendre la place de Dieu, prétendre être croyant sans l’être vraiment :

Marc 2 :7

« Comment cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n’est Dieu seul ? »

Jean 10 :33

“Les Juifs lui répondirent : Ce n’est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu.”

Le pouvoir papal fait exactement cela puisqu’il prétend pardonner les péchés. Le titre du pape est « vicaire de Christ » « Dieu sur terre », on ne peut appeler cela par un autre nom que blasphèmes !

Cette bête décrite dans les premiers versets du chapitre 13, a, donc le pouvoir politique et le pouvoir religieux entre ses mains.

La Papauté a dominé pendant des siècles en s’alliant avec les gouvernements. Elle dirigeait les rois de la Terre. C’est à son instigation que des persécutions terribles furent infligées contre les dissidents. L’histoire de l’Inquisition est bien connue de tous. Tout ceci eut lieu parce que l’Eglise et l’Etat étaient unis.

Clovis fut le premier roi à fusionner l’église et l’état. Il se convertit au catholicisme et il utilisa ses armées pour faire avancer les conquêtes de la Papauté.

Justinien fit de même, proclamant le Pape « Pontifex Maximus », tête de toutes les églises chrétiennes. Il réalisa aussi des conquêtes qui ont permis à la Papauté d’assoir son pouvoir dominateur. 

Et nous pourrions citer encore :

Charlemagne, Charles Quinte d’Allemagne, Filipe II d’Espagne, François I de France, Henry IV d’Angleterre etc.., tous ont été des instruments pour faire avancer la cause du catholicisme dans son désir de conquête universelle.

Cette union de l’Eglise et l’Etat se reproduira à la fin : c’est ce que l’on appelle « l’image de la bête », quelque chose de « similaire » à ce que la « bête » a fait dans le passé. L’Eglise utilisera à nouveau le pouvoir politique pour faire passer ses dogmes. On l’appelle « image de la bête » car cette fois-ci ce n’est pas la bête (la papauté) mais le gouvernement des USA. 

On le voit bien dans :

Apocalypse 13 :11-12

« Puis je vis monter de la terre une autre bête (les USA), qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon (devient persécutrice).

[12] Elle exerçait toute l’autorité de la première bête (la Papauté) en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête (au travers l’image de la bête), dont la blessure mortelle avait été guérie. »

Bien que ce sera aux USA que l’image de la Bête sera formée, cette image sera progressivement reproduite dans tous les pays du globe puis qu’il nous est dit « elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête »

La Terre entière suivra l’exemple des USA en permettant que des lois à caractère religieux soient votées par les Etats.

Maintenant il nous faut comprendre qui est :

Le faux prophète

Car Il va jouer un rôle important dans la formation de l’image de la Bête :

Apocalypse 19 :20

 « Et la bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. Ils furent tous les deux jetés vivants dans l’étang ardent de feu et de soufre. »

Il nous est clairement dit du Faux prophète que : « il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image » ; c’est lui qui jouera un grand rôle dans l’instauration de la marque de la Bête.

La Bible appelle le Protestantisme le faux prophète car le Protestantisme eut le rôle d’un prophète a (Luther par exemple a opéré de grandes réformes au sein de l’Eglise, il avait dénoncé les abus du système papal, en ceci il a exercé le rôle d’un prophète).

Nous avons vu en 2017, avec la commémoration du 500 anniversaire de la Réforme, un retour du Protestantisme vers Rome qui a maintenant cessé de protester, puisqu’il revient vers la « Bête » dans le mouvement œcuménique.

La prophétie annonce que ce faux prophète va pousser à la promulgation de lois religieuses contraires à la volonté de Dieu clairement révélée dans Sa Parole !

Luther disait « La Parole et la Parole seule »

Dans la crise finale, le Protestantisme va s’allier avec la Papauté pour persécuter les enfants de Dieu qui veulent rester fidèles à la Parole de Dieu, il y a donc une très grande incohérence avec le passé du Protestantisme ! Et nous pouvons le voir se profiler clairement avec les accords entre les Luthériens et las catholiques pour ne citer qu’un exemple.

Les USA (le faux prophète unit au gouvernement Eglise -Etat) feront que la « terre et ses habitants adoraient la première bête (la Papauté) » en imposant une doctrine qui lui appartient en propre, dont elle est l’auteur, c’est son « Trade mark » ou sa « marque. Nous reviendrons sur cette marque.

Faits divers qui nous font pressentir l’accomplissement futur de ces prophéties

Qui est la personnalité la plus influente dans le monde aujourd’hui ?

C’est le Pape François I.

Le catholicisme constitue l’institution la plus puissante du monde. 

Les USA sont le pays qui compte le plus de catholiques !

Cette tendance n’a fait qu’augmenter ces dernières années avec l’afflux des migrants en provenance de l’Amérique du Sud, pour la plupart catholiques.

Qui a contribué à l’élection du président Donald Trump aux USA ?

Le monde Protestant.

Donald Trump a une conseillère qui est un pasteur protestant. Le monde protestant a depuis quelque temps une grande influence dans la politique des USA. Nous avons tous vu des images avec certains pasteurs protestants prier avec Donald Trump. La Bible prédit qu’il y aura des relations encore plus étroites entre l’église protestante et le gouvernement américain dans l’avenir. Le mur de séparation entre l’église et l’état sera renversé. L’article premier de la constitution américaine qui garantit la séparation entre église et état sera modifié.

Il faut savoir aussi que la « cour suprême » américaine est composé d’une écrasante majorité catholique.

Dans le verset que nous avons cité plus haut nous voyons que ces deux entités reçoivent le même traitement et aussi en :

Apocalypse 20 :10

« Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles. »

Le faux prophète et la Bête sont dans l’étang de feu et de soufre !

Ces deux entités seront responsables de la dernière grande tribulation que vivra le peuple de Dieu !

Dieu les punit de la même manière !

La Bible est un grand « puzzle » que l’on peut rassembler seulement en cherchant des textes ici et là. Et cela guidé par l’Esprit du Seigneur.

Ésaïe 28 :10

« Car c’est précepte sur précepte, précepte sur précepte, Règle sur règle, règle sur règle, Un peu ici, un peu là. »

Donc en conclusion :

  • L’image de la bête représente l’Union de l’église et de l’Etat
  • Celle-ci se formera aux USA entre le « Faux prophète » le protestantisme apostat et le gouvernement (c’est la bête à deux cornes : protestantisme et républicanisme)
  • Appelée image de la bête car similaire à ce que la bête (la Papauté) a fait durant les siècles de sa domination médiévale)
  • Cette union va, par la suite, « animer l’image de la bête » c’est-à-dire imposer la « marque de la Bête »

C’est ce que nous verrons dans notre étude suivante « l’animation de l’image de la Bête » ou la « marque de la bête »