Avec la mort de Georges Floyd, aux USA entre les mains des policiers blancs, le démon du racisme s’est réveillé. La haine a pris le dessus et les dégâts occasionnés lors des manifestations qui ont suivi ont été significatifs.

Les mouvements de solidarité se sont multipliés dans d’autres pays car le « racisme » existe partout, dans tous les pays et dans tous les cœurs qui ne sont pas remplis de l’amour de Dieu.

On a commencé à déboulonner les statues de tous les personnages suspects de « racisme » dans le passé colonial, on voudrait changer même les noms des rues et des places pour effacer le « racisme historique » mais cela ne changera en rien l’histoire. L’histoire de l’humanité est une histoire remplie de sang et de haine car le prince de ce monde est Lucifer, le meurtrier et le Père du mensonge. Le racisme se trouve dans le cœur de l’être humain. On ne peut pas le déboulonner, il faut l’extirper, et ceci est l’œuvre du Saint Esprit, nous ne pouvons pas le faire par nous-mêmes.

Un jour, bientôt, Dieu réécrira une nouvelle histoire, une histoire remplie non pas de haine mais d’amour et de bonté, de fraternité et de solidarité.

Comment comprendre cette haine raciale ?

 La Bible a-t-elle quelque chose à dire sur ce sujet ?

 

Le racisme dans la Bible

 

Le racisme existe dans toutes les sociétés, dans tous les pays , dans tous les milieux sociaux, à tous les niveaux de la société. C’est un des fruits de l’arbre de la connaissance du bien et du mal que Dieu avait interdit à nos premiers parents.

Définition :

Le mot « race » dans le Nouveau Testament est traduit du mot grec « Genos » qui veux dire : race, descendance, postérité, famille, nation, l’ensemble des individus d’une même nature, du même genre.

C’est de là que l’on obtient le mot « génocide », l’extermination d’un peuple, d’une nation !

Le mot racisme est au sens large du terme : « une attitude d’hostilité répétée voire systématique à l’égard d’une catégorie déterminée de personnes ». 

Ce n’est pas uniquement en rapport avec la couleur de la peau. C’est une hostilité envers tout ce qui est différent de moi : 

  • D’un pays différent, 
  • D’une religion différente,
  •  D’une langue différente,
  •  D’une culture différente,
  •  Avec de différences physiques et anatomiques,
  •  Avec un style de vie différent,
  •  Avec des goûts différents,
  •  D’une classe sociale différente etc… 

Le racisme est donc hyperprésent dans notre monde, il constitue une des diverses manifestations de la haine. 

Proverbes 10:12

« La haine excite des querelles, Mais l’amour couvre toutes les fautes. »

 

Le cœur humain est, naturellement, rempli de haine. Celle-ci peut exploser si nous sommes provoqués, blessés ou outragés par des circonstances extérieures. 

Jérémie 17:9

« Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant: Qui peut le connaître? »

Nous devons à tout moment veiller sur notre cœur pour qu’il reste docile. La Parole de Dieu nous invite à le garder :

Proverbes 4:23

« Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie. »

Nous devons mettre la loi de Dieu au fond de notre cœur :

Psaumes 40:8

« Je veux faire ta volonté, mon Dieu! Et ta loi est au fond de mon cœur. »

Et notre prière quotidienne devrait être :

Psaumes 51:10

« O Dieu! crée en moi un cœur pur, Renouvelle en moi un esprit bien disposé. »

 

Dans le monde il y a deux forces opposées : Dieu et Satan, le Bien et le Mal

Dieu est amour :

1 Jean 4:8

« Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. »

Satan est un meurtrier, un menteur, Il hait Dieu et il hait l’homme créé à Son image :

Jean 8:44

« Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge. »

Ces deux forces se manifestent dans le monde : l’amour et la haine

On pourrait faire un graphique pour l’illustrer :

 

Si nous permettons à Dieu de venir habiter dans nos cœurs, nous produirons les fruits de l’Esprit et ce sont de bons fruits. Autrement, et par défaut, sans rien faire de notre part, notre cœur abritera la haine satanique qui se manifestera de mille et une façons différentes.

 

La race humaine ou plutôt la famille humaine

Dieu créa l’être humain, unique et singulier un seul « Genos » traduit par race, famille, nation… :

Genèse 1:27

« Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. »

Avant le déluge il y avait une très grande uniformité parmi les êtres humains vivants sur terre. Tous les êtres humains étaient issus d’Adam et Eve, des parents proches, ils avaient tous pratiquement les mêmes gènes. Le patrimoine génétique ne s’était pas encore trop diversifié. Les conditions climatiques étaient uniformes sur toute la surface de la Terre. Il n’y avait pas de continents séparés par les eaux car les océans n’existaient pas, il n’y avait ni régions chaudes ni régions froides, ni zones polaires. Les conditions climatiques étant les mêmes partout, physiquement les hommes étaient tous très similaires. Ce furent les changements introduits par le bouleversement du Déluge et par la dispersion lors de la Tour de Babel qui transformèrent tout.

Il nous est dit de l’époque de la construction de la Tour de Babel:

Genèse 11:1

« Toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots. »

Ce fut cette dispersion de la race humaine qui donna naissance aux différences anatomiques et physiologiques dans les différents peuples. Les conditions climatiques étant altérées par le déluge, ceux qui s’installèrent dans les régions chaudes développèrent plus de « Mélanine » pour être protégés de l’ardeur du soleil. C’est un fait facilement vérifiable de nos jours. Les pays les plus exposés aux fortes chaleurs sont ceux où leurs habitants ont la peau la plus foncée.  Ceux qui migrèrent vers les régions froides développèrent des peaux blanches pour emmagasiner plus de chaleur, des yeux bleus qui profitent mieux d’un faible ensoleillement. Ces données sont facilement  vérifiables. Plus on va vers le nord plus les peaux sont claires, les yeux clairs et les cheveux clairs. Ceux qui vivent dans les zones intermédiaires ont des peaux plus tannées (Espagne, Italie, Maroc, ) Ceux qui s’installèrent dans les hautes montagnes développèrent une peau plus rouge (plus de globules rouges pour mieux profiter de l’oxygène qui est moins concentré dans les altitudes), c’est le cas pour ceux qui habitent la Cordillère des Andes (Bolivie, Pérou, Equateur, Chili…)

Avec le temps, chaque groupe développa des caractéristiques propres qui se sont renforcées et transmises au fur et à mesure des générations successives. Les conditions de vie de chaque groupe ont modifié l’ADN car il y a eu une adaptation à l’environnement. Ceci n’est pas une preuve de l’évolution. Il y eut simplement des adaptations génétiques mineures. On sait aujourd’hui que l’ADN est même modifié par nos comportements, nos pensées et notre style de vie. C’est la science nouvelle que l’on appelle « l’épigénétique ». L’ADN est modelé par notre manière de vivre ! Les découvertes scientifiques dans le domaine de l’épigénétique sont étonnantes.

Nous parlerons de l’épigénétique dans une autre vidéo car c’est un sujet très pertinent et très intéressant pour l’étudiant de la Bible. 

 

La famille humaine est unique

Le racisme tire son origine de Satan : le grand raciste, car Il hait la race humaine créée à l’image de Dieu. C’est lui qui met la haine dans le cœur pour que nous haïssions nos frères : par les différences anatomiques, les différences de religions, de nationalité etc. et la liste est longue. Le monde est rempli de racisme, de haine, pas uniquement entre blancs et noirs mais sous différentes formes : entres musulmans chiites et sunnites, entre chrétiens catholiques et chrétiens protestants en Irlande, entre les Chinois et les Japonais, entre les Américains du nord et ceux du sud, entre les Russes et les américains, entre Juifs et Palestiniens, entre les supporters du PSG et ceux de l’OM, entre différents quartiers, et ainsi de suite… à toutes les échelles de la société. Le « racisme » c’est la préférence pour ceux qui sont comme moi et la haine pour ceux qui sont différents de moi, c’est en fait la haine que Satan met dans le cœur de chacun de nous. C’est pourquoi Dieu nous invite à l’amour :

Jean 15:12

«  C’est ici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. »

Si Dieu n’opère pas un changement dans le cœur de l’homme, celui-ci sera « raciste » d’une manière ou d’une autre.

 

Sem, Cham et Japhet ancêtres de l’humanité

Le déluge fit périr tous les hommes sauf Noé et sa famille. A partir des enfants de Noé et leurs épouses, Dieu va repeupler la Terre.  Nous sommes donc tous descendants de l’un de trois couples qui sortirent de l’arche. Si l’on devait faire notre charte généalogique nous arriverions tous à Sem, Cham ou Japhet comme notre premier ancêtre.

Je pense que la couleur de la peau des antédiluviens n’était pas ni noire ni blanche mais sûrement entre les deux. Car à partir de ces mêmes gènes se sont développées plus tard par adaptation à l’environnement toutes les autres tonalités de peau : blanche, noire, jaune, rouge avec des centaines de variantes entre elles. 

La couleur de la peau n’a aucune importance devant Dieu. Dieu juge le cœur, les motivations !

 

La bénédiction de Noé

Certains voient dans la bénédiction et la malédiction prononcée par Noé sur ses enfants une excuse au racisme. Voyons ce qu’il en est vraiment :

Genèse 9:24-27

«  Lorsque Noé se réveilla de son vin, il apprit ce que lui avait fait son fils cadet.

[25] Et il dit: Maudit soit Canaan! qu’il soit l’esclave des esclaves de ses frères!

[26] Il dit encore: Béni soit l’Eternel, Dieu de Sem, et que Canaan soit leur esclave!

[27] Que Dieu étende les possessions de Japhet, qu’il habite dans les tentes de Sem, et que Canaan soit leur esclave! »

 

La malédiction de la descendance de Cham

Noé  maudit la descendance de Cham : Canaan ( fils de Cham) fut maudit par son père à cause de l’attitude de celui-ci en découvrant la nudité de son père.

Genèse 10:6

[6] Les fils de Cham furent: Cusch, Mitsraïm, Puth et Canaan.

Le sens propre de Cush est : « noir » brulé par le soleil », cela fait référence aux peuples au sud du Nil : Ethiopie. (voir la concordance biblique Strong)

Mitsraïm peupla l’Egypte., c’est le père des Egyptiens, comme on le voit dans le verset suivant :

Genèse 50:11

« Les habitants du pays, les Cananéens, furent témoins de ce deuil dans l’aire d’Athad, et ils dirent: Voilà un grand deuil parmi les Egyptiens! C’est pourquoi l’on a donné le nom d’Abel-Mitsraïm à cette aire qui est au-delà du Jourdain. »

Abel-Mitsraïm signifie « prairie de l’Egypte » ou pré du deuil de l’Egypte » Strong concordance

La descendance de Cham peupla l’Afrique, Cham fut le père des Africains.

La descendance de Sem : ce furent les sémites :  Les habitants de tous les pays du Moyen Orient. Leur peau varie du brun clair au brun foncé.

La descendance de Japhet migra, quant à elle, vers le Nord. Ces sont les peuples de l’Europe et de l’Asie du nord. Leur couleur de peau varie entre le blanc, le jaune et la couleur basanée propre aux Européens du Sud.

 

La prédiction sur l’esclavage de la descendance de Cham

 

Cherchons à comprendre ce verset qui se réalisera beaucoup plus tard dans l’histoire : 

[25] Et il (Noé) dit: Maudit soit Canaan! qu’il soit l’esclave des esclaves de ses frères!

On comprend que la descendance de Cham sera esclave de celle de Sem et de Japhet mais ceci ne justifie en rien le racisme.

 La malédiction de Canaan fut personnelle. Quant au fait que sa descendance serait un jour esclave de ses frères, Dieu a simplement révélé l’avenir. Ce sont les hommes qui ont fait l’histoire !

 

Caïn fut aussi maudit par Dieu :

Genèse 4:9-12

« L’Eternel dit à Caïn: Où est ton frère Abel? Il répondit: Je ne sais pas; suis-je le gardien de mon frère?

[10] Et Dieu dit: Qu’as-tu fait? La voix du sang de ton frère crie de la terre jusqu’à moi.

[11] Maintenant, tu seras maudit de la terre qui a ouvert sa bouche pour recevoir de ta main le sang de ton frère.

[12] Quand tu cultiveras le sol, il ne te donnera plus sa richesse. Tu seras errant et vagabond sur la terre. »

 

Ce n’est pas Dieu qui fait l’histoire. Dieu connaît l’histoire à l’avance et Il révèle ce qui lui semble important pour nous.

La malédiction du péché nous atteint tous d’une manière ou d‘une autre. C’est un cancer qui nous ronge de l’intérieur.

La traite d’esclaves constitue une des périodes les plus sombres de l’histoire. Mais savez-vous qu’elle est basée quelque part sur la théorie de l’Evolution ? La théorie de l’évolution est indirectement impliquée dans le racisme. Cette théorie prétend que l’origine de l’homme eut lieu en Ethiopie (l’australopithèque Lucy : un homme noir) et que, à partir de là, la race humaine a évolué, donc la première race était forcément inférieure. Ceci est totalement faux. Dieu créa Adam et Eve, humains à part entière comme nous, et non « Lucy » en Ethiopie. Lucy, reconstitué à partir d’os retrouvés dans la vallée du Rift en Ethiopie a été nommé l’ancêtre de l’homme moderne mais ses os n’étaient rien d’autre que les os d’une espèce de singe. Les livres de texte montrent des hommes vivant dans des grottes avec des manières grossières et plein de poils ressemblant aux singes, mais tout ceci n’est que le fruit de l’imagination de l’artiste, un grand mensonge. Les scientifiques veulent faire passer leur agenda pour effacer Dieu de la conscience humaine et promouvoir l’évolution, une philosophie qui vise à détruire la foi en Dieu, qui enlève toute dignité à l’être humain. Si nous ne sommes que des animaux évolués, quelle est notre valeur ? Aucune ! 

C’est une perversion introduite par Satan pour éloigner l’homme de Son Créateur !

 

Citons l’histoire de Ota Benga :

Originaire du Congo, ce Pygmée fut ramené aux USA par des scientifiques américains pour être exposé dans les zoos comme un spécimen vivant, preuve de l’évolution du singe à l’homme. Il fut exposé au zoo du Bronx de New York en 1906. Il fut arraché de sa famille, de sa femme et de ses enfants.

Le 8 septembre de la même année, Benga perdit sa « liberté » en étant cette fois-ci placé dans un enclos de la zone Monkey House du zoo — c’est-à-dire la division du parc consacrée aux singes. Dans le cadre d’une exposition destinée à promouvoir les concepts de l’évolution humaine et du racisme scientifique, il fut désormais encouragé à interagir avec les clients, de manière à les distraire, en compagnie d’un perroquet et d’un orang-outan. 

Lors du déclenchement de la Première Guerre mondiale, Ota Benga réalisa que son retour au Congo serait impossible. Ota Benga se sentit trahi, loin de sa famille et sa communauté qui l’avait toujours aimé. Le 20 mars 1916, il se suicida d’une balle dans la poitrine avec un revolver qu’il avait volé. 

Voilà un cas dramatique, fruit de l’enseignement Evolutionniste qui considère que certaines races sont inférieures car en processus d’évolution.

L’extermination des Juifs, des Tziganes par Hitler en est un autre exemple. Hitler croyait que la race Aryenne était une race supérieure, plus évoluée. Il fallait donc éliminer les « races inférieures ». Et pourtant, dans ce cas précis, ces prétendues races inférieures avaient tous la peau claire.

Pour le chrétien, tout cela est totalement inadmissible car Dieu créa tous les êtres humains à son image à partir d’un seul couple. Nous sommes tous descendants des mêmes parents lointains. Nous sommes tous du même « Genos », famille ou race.

Le génocide Rwandais des années 90 nous montre que le racisme est bien vivant encore aujourd’hui et très virulent. Des gens de la même couleur, du même pays, se sont entretués de manière infâme.

Dans tous les pays existe une sorte de racisme envers les minorités ethniques : en Chine envers les Ouïghours, en Birmanie envers les Rohingya, en Inde envers les intouchables, en Russie envers les Tchéchènes, aux USA envers les noirs et les latinos, en Europe envers les juifs qui ont été pendant des siècles l’objet de la haine des populations, en Afrique du Sud, les blancs subissent des discriminations de la part des Africains. Le Soudan est engagé dans une guerre qui dure depuis plusieurs décennies non pas à cause de la couleur de la peau mais à cause de la religion ; les Turques et les Kurdes se haïssent, les Arméniens furent presque éliminés par la Turquie et la liste est longue…

Dieu nous appelle à nous élever au-dessus de toutes ces guerres et querelles humaines, à considérer notre prochain, quels que soient sa couleur, son ethnie, sa religion, comme notre frère.

Galates 3:28

«  Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ. »

Colossiens 3:11

« Il n’y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre; mais Christ est tout et en tous. »

 

Le racisme dans la Parole de Dieu.

Nous avons vu que le mot « race » dans la Parole de Dieu, traduit du mot grec « Genos » veut dire : race, descendance, postérité, famille, nation …

On pourrait parler plutôt de « famille » « nation » ainsi, tous les êtres humains vivants sur terre font partie d’une seule et même « famille » aux yeux de Dieu.

Bien sûr qu’il y a des affinités c’est pourquoi nous nous sentons attirés par ceux qui nous ressemblent, qui ont notre culture et nos mêmes valeurs. Les blancs sont généralement plus à l’aise avec les blancs, les noirs avec les noirs, les chinois entre eux … mais cela n’est pas forcément du racisme, cela dépasse la couleur de la peau, c’est plus une affinité culturelle ou linguistique.

A partir de la tour de Babel les gens se réunirent avec ceux qui parlaient la même langue et ceci fut l’origine des différentes nations du monde.

Le racisme est la réponse émotionnelle du cœur envers ceux qui ne sont pas comme nous ceux que l’on considère inférieurs ou méprisables. Ceci doit être banni du cœur de tout chrétien. C’est un poison qui a son origine dans le Père du mensonge, qui est meurtrier et qui se plait dans la haine.

Dieu nous appelle :

  • À la tolérance,
  •  Au respect mutuel,
  •  À mettre de côté les différences extérieures,
  •  À l’amour fraternel entre tous les hommes

 

Par contre Dieu nous invite à faire partie de la « race élue »

Dieu nous appelle à faire partie d’une race spéciale ou d’une « nation » ou « famille » spéciale :

1 Pierre 2:9

« Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, »

Dieu met à notre portée un but très élevé à atteindre : faire partie de Son peuple de Sa « race élue » de sa « nation sainte » pour annoncer les vertus du Seigneur qui nous a fait sortir des ténèbres de ce monde pour que nous puissions hériter du royaume des Cieux. 

C’est une grande révolution que Dieu propose à l’être humain. Une révolution faite, non pas avec des armes et de la violence, mais avec de l’amour, de la tolérance et beaucoup d’humilité et de prière.

Les plus grandes victoires sont gagnées à genoux dans la chambre de prière.

Martin Luther King a donné l’exemple d’une lutte pacifique pour atteindre l’égalité des droits des afro-américains, et il en paya le prix ultime. Rien ne justifie la violence pour le chrétien, il ne faut pas chercher à se venger si nous sommes victimes du « racisme » :

Matthieu 5:38-39

« Vous avez appris qu’il a été dit: œil pour œil, et dent pour dent.

[39] Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre. »

Si nous voulons faire partie de la « race royale » nous devons vivre par les principes célestes qui sont bien au-delà et bien au-dessus des pensées humaines. Les pensées racistes et méprisantes doivent être pleinement bannies du cœur humain et ceci est l’œuvre du Saint Esprit :

Jean 3:5

« Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. »

Romains 8:5-6

« Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’esprit s’affectionnent aux choses de l’esprit.

[6] Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix; »

 

1 Thessaloniciens 4:7

« Car Dieu ne nous a pas appelés à l’impureté, mais à la sanctification. »

 

Prions le Seigneur pour qu’Il accomplisse cette œuvre en nous :

Psaumes 51:10

« O Dieu! crée en moi un cœur pur, Renouvelle en moi un esprit bien disposé. »

Peu importe que nous soyons noirs, blancs, jaunes ou rouges à l’extérieur, ce qui a de l’importance c’est la condition de notre cœur (et d’ailleurs les cœurs ont tous la même couleur) c’est que nous puissions faire partie de la « race royale » de la famille céleste.