« Seigneur, envoie un réveil

Et qu’il commence par moi

Remplis-moi, je te prie

Purifie-moi 

Pour que l’on voit Ta beauté »

L’Eglise chrétienne a besoin d’un réveil. Et qui dit réveil dit réforme, changement, renaissance. En anglais c’est le mot « revival »

Re = à nouveau

Vival = vivre, vie

C’est revivre 

Réforme : former à nouveau, redonner une forme, modeler, faire revivre

Sans la vie, ou le réveil, tout remodelage ou réformation est le remodelage d’un cadavre et ce n’est pas très beau, n’est-ce pas ?

 

Création et re-création à partir de l’Ancien Testament

Dieu désire donc accomplir dans nos vies un réveil mais aussi une re-formation, une re-création.

En : Jérémie 10:16, le prophète contraste le Grand Dieu Jéhovah avec les dieux des nations : les idoles et Il dit :

« Celui qui est la part de Jacob n’est pas comme elles; Car c’est lui qui a tout formé, Et Israël est la tribu de son héritage. L’Eternel des armées est son nom. »

Il est celui qui façonne, qui modèle toutes choses. Il est le Créateur. S’il est celui qui forme, qui façonne, Il est aussi celui qui réforme. Ainsi nous ayant fait, formé, Il peut nous refaire.

Mais au fait, pourquoi nous a-t-Il fait ?

En Ésaïe 43:21 nous avons la réponse :

«  Le peuple que je me suis formé Publiera mes louanges. »

Et cela n’est pas égoïste car Dieu ne peut être égoïste : Il nous a fait pour notre bien, notre bonheur, notre joie. Il nous aime tant que Son bonheur est de nous voir heureux.

Maintenant revenons à la première page de la Bible : Genèse 1, Genèse veut dire : commencement, le commencement de toutes choses sur cette planète :

Genèse 1:1

« Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. »

Au 6ème jour, Il a formé l’homme, et Il le forma à Son image :

Genèse 1:26-27

« Puis Dieu dit: Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.

[27] Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. »

 

Les oiseaux, les fleurs, les autres formes de vie ne sont pas à l’image de Dieu, l’homme seul et cela dans sa forme extérieure aussi bien que dans sa pensée intime. Dieu a voulu transmettre Ses attributs, Ses capacités de raisonner, de penser, de planifier, d’aimer, de haïr. Il a voulu partager avec nous Son propre caractère infini bien que nous ne soyons pas infinis comme Lui.

Genèse 2:7 donne plus de détails sur cette formation de l’être humain :

«  L’Eternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant. »

Notez le verbe former ici encore, avec de la terre comme un potier avec de l’argile : mais cette création artistique est infiniment plus complexe qu’un vase d’argile : cela fonctionne, des organes bien arrangés et le souffle de vie pour que l’homme devienne un être vivant.

La recherche scientifique a montré que l’humain est effectivement composé d’éléments de la Terre.

Tout élément biochimique en l’homme vient de la terre et non seulement cela mais chaque jour on est refait, reconstruit, renourrit du sol. En effet, on s’assoit à table où l’on ne nous sert pas une poignée de terre mais des carottes qui viennent du sol, ou du lait, si on en boit, qui vient des vaches qui ont mangé de l’herbe au sol. Ainsi qu’il s’agisse de haricots, de pommes de terre, de pommes ou d’oranges, c’est de la nourriture qui vient du sol.

Vous comprenez donc que non seulement Dieu nous a fait de la poussière au départ mais Il nous refait, nous maintient jour après jour à partir du sol : le fer, le magnésium, le sodium absorbés par la racine des fraisiers se retrouvent dans cette magnifique fraise rouge qui croît dans notre jardin. Cet élément : le fer est maintenant élevé à la dignité de faire partie d’un organisme vivant alors qu’il n’était que de la matière inanimée dans l’ombre de la terre. Et quand la fraise est mangée, cet atome de fer est absorbé dans le sang d’un être humain pour aller accomplir sa fonction dans le foie ou le cerveau. Il s’est élevé d’un échelon, il a été promu à une fonction plus élevée. Et cela m’amène à conclure ceci : Quand Dieu a pris entre Ses mains de la matière inerte (calcium, fer, magnésium, phosphore.) qu’Il l’a façonnée à Son image et lui a donnée la vie, Il l’a élevée au point le plus élevé car Il l’a formée à Son image. Ceci est un grand honneur !

On peut dire merci et la meilleure preuve de notre appréciation c’est de collaborer avec Dieu pour conserver et garder cette image de Lui-même. Et la plus grande insulte serait de dire : je n’aime pas ce que Tu as fait. Je peux faire mieux, je vais changer ce que tu as fait et beaucoup agissent ainsi aujourd’hui. Mais quand on essaie de changer ce qui est parfait, c’est une perversion, pas une amélioration.

C’est ainsi que l’homme a écouté les suggestions de l’ennemi et a commencé à mettre dans sa circulation sanguine ce qui n’était pas au menu : le fruit interdit et c’est là que la descente a commencé : c’est là que le péché a débuté. Souvenez-vous qu’ils ont pensé qu’en suivant la suggestion de Lucifer dans le serpent, ils allaient améliorer les choses :

 

Genèse 3:6

« La femme vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et qu’il était précieux pour ouvrir l’intelligence; elle prit de son fruit, et en mangea; elle en donna aussi à son mari, qui était auprès d’elle, et il en mangea. »

 

Mais c’est allé en empirant au cours du temps. Et le même serpent, le diable et Satan a suggéré bien d’autres choses depuis : le thé de Chine avec sa théophylline apparentée à la caféine du café, et la plante de tabac des USA. Sans parler des liqueurs en tous genres fermentées, distillées : rhum, vodka, whisky, vin, bière. La liste est longue de toutes les perversions empoisonnées qui dégradent l’homme, amenuisent ses perceptions, et nuisent à sa santé. En plus depuis 100 ans, les labo- pharmaceutiques ont inventé encore plus de poisons pour soigner les maux de la société, et pour éviter les ravages de la maladie dans la nature.  Nous respectons leurs bonnes intentions, mais les résultats sont catastrophiques. 

Satan lui-même tenant consultation avec ses démons, leur a demandé de faire des suggestions sur le meilleur plan pour dégrader l’homme créé à l’image de Dieu. Car Satan hait Dieu et donc il hait l’homme. Son but est de pervertir cette image de Dieu en l’humain, d’en faire une caricature. Ce conseil décida d’un plan : on prendrait des céréales que Dieu a fait pour soutenir la vie, des fruits que Dieu a fait pour réjouir l’homme et lui fournir des vitamines et des minéraux, et on changerait les propriétés chimiques ( en particulier le sucre)  dans ces molécules pour en faire un poison qui ferait perdre la raison : l’alcool éthylique. Ceci est le chef d’œuvre de Satan.

C’est ce qu’il a fait dans le domaine de l’alimentation. Il y a ajouté depuis 6000 ans bien d’autres tentations perverses pour détruire en l’être humain l’image de leur Créateur et aujourd’hui bien des gens n’ont presque plus rien de celle-ci (physiquement, mentalement, spirituellement). Mais, gloire à Dieu, il y a de l’espoir car Dieu a été occupé à nous former et il s’occupe de nous réformer.

Regardez :

Jérémie 18:3-4

« Je descendis dans la maison du potier, Et voici, il travaillait sur un tour.

[4] Le vase qu’il faisait ne réussit pas, Comme il arrive à l’argile dans la main du potier; Il en refit un autre vase, Tel qu’il trouva bon de le faire. »

Dieu ne jette jamais rien et Il ne rejette jamais aucun homme. Même le larron sur la croix « Pas bonne à grand-chose cette masse d’argile » mais quand il s’est soumis à Dieu : Il en a fait un vase :

Jérémie 18:5-6

« Et la parole de l’Eternel me fut adressée, en ces mots:

[6] Ne puis-je pas agir envers vous comme ce potier, maison d’Israël? Dit l’Eternel. Voici, comme l’argile est dans la main du potier, Ainsi vous êtes dans ma main, maison d’Israël! »

Dieu veut nous refaire, nous remodeler, laissons-le faire !

 

Mais comment procède-t-Il pour nous refaire ?

De la même manière qu’il nous a fait, Il nous re-crée.

Dans la Genèse on voit qu’Il parle et la chose existe :

Genèse 1:3

« Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut. »

Psaumes 33:8-9

« Que toute la terre craigne l’Eternel! Que tous les habitants du monde tremblent devant lui!

[9] Car il dit, et la chose arrive; Il ordonne, et elle existe. »

Oui quand Dieu parle, quelque chose arrive. Et il en est de même dans la récréation, la re-formation. C’est la Parole de Dieu qui a de la puissance :

Psaumes 107:20

«  Il envoya sa parole et les guérit, Il les fit échapper de la fosse. »

Ainsi la guérison, la puissance de reformation est dans la Parole de Dieu :

Ésaïe 43:11

« C’est moi, moi qui suis l’Eternel, Et hors moi il n’y a point de sauveur. »

Le seul Sauveur, Dieu lui-même, le Créateur doit être le recréateur. L’homme ne peut guérir par lui-même, il a besoin d’un pouvoir au-dessus de lui, extérieur à lui-même :

Ésaïe 43:12

« C’est moi qui ai annoncé, sauvé, prédit, Ce n’est point parmi vous un dieu étranger; Vous êtes mes témoins, dit l’Eternel, C’est moi qui suis Dieu. »

Dieu a besoin de témoins, de vous et de moi, pour être une publicité vivante de son pouvoir Créateur et recréateur. Il peut prendre un homme égoïste et en faire un homme aimant, d’un vieil ours râleur, un homme aimable et joyeux, facile à approcher. Il peut transformer une bête sensuelle en homme pur comme Joseph et Daniel. Il peut délivrer le buveur de l’alcool, l’esclave du tabac, de la nicotine. En résumé, tout esclave d’une habitude dans le programme du diable peut être complètement délivré et dire :

Job 19:25

« Mais je sais que mon rédempteur est vivant, Et qu’il se lèvera le dernier sur la terre. »

Il m’a donné le repos et la victoire. Merveilleuses expériences !

Dieu qui a commencé une belle œuvre en nous la mènera à son terme :

Philippiens 1:6

« Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ. »

Prenez : Ésaïe 44:21

« Souviens-toi de ces choses, ô Jacob! O Israël! car tu es mon serviteur; Je t’ai formé, tu es mon serviteur; Israël, je ne t’oublierai pas. »

Dieu n’oublie jamais ce qu’Il a façonné : il y a mis sa marque, son nom :

Ésaïe 44:22

«  J’efface tes transgressions comme un nuage, Et tes péchés comme une nuée; Reviens à moi, Car je t’ai racheté. »

Cette œuvre de rédemption, de rachat, ce processus de recréation lui a coûté beaucoup plus que la Création originelle. Il n’y avait pas de souffrance dans le jardin d’Eden, aucun chagrin dans le processus de création.

Mais le processus de récréation, de rédemption est coûteux. On le voit en :

Ésaïe 63:9

« Dans toutes leurs détresses ils n’ont pas été sans secours, Et l’ange qui est devant sa face les a sauvés; Il les a lui-même rachetés, dans son amour et sa miséricorde, Et constamment il les a soutenus et portés, aux anciens jours. »

En rachetant l’homme, Dieu partage l’affliction humaine et cela depuis 6000 ans. Tout ce qui touche l’homme fait souffrir Dieu : que ce soit le cancer du poumon à cause du tabac, ou un esprit dérangé par l’alcool qui prononce des jurons. Qu’il s’agisse de la dépravation du caractère, de la destruction des tissus du corps, quel que soit le changement, Dieu est impliqué.

Le plan de la rédemption a coûté très cher à Dieu. Ce Quelqu’un doit vraiment m’aimer pour souffrir ainsi. Mais c’est la seule option, le seul moyen :

Ésaïe 53:4-5 nous dépeint la même image :

« Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé; Et nous l’avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié.

[5] Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. »

Louons Dieu pour cela. Disons Lui merci par nos paroles et par nos vies. Son cœur soupire voulant remodeler l’argile que nous sommes :

« N’allez-vous pas vous soumettre pour me laisser vous façonner en un beau vase comme aux origines à mon image ?»

Quelle est notre réponse ?

Genèse 1:31

[31] Dieu vit tout ce qu’il avait fait et voici, cela était très bon. Ainsi, il y eut un soir, et il y eut un matin: ce fut le sixième jour.

 

Genèse 2:1-3

«  Ainsi furent achevés les cieux et la terre, et toute leur armée.

[2] Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu’il avait faite: et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu’il avait faite.

[3] Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu’il avait créée en la faisant. »

Le Sabbat est donc un signe du travail complet, achevé de la Création. Le même Dieu qui a fait cette planète et tout ce qui s’y trouve finira l’œuvre qu’Il a commencée en nous pour que nous lui ressemblions. Quand nous gardons le Sabbat pensons-y !

Créé donc à l’image de Dieu, l’homme a reçu le pouvoir de penser. Il peut raisonner, il peut peser les évidences. Il peut arriver à une conclusion concernant des questions morales et ensuite, merveille des merveilles, il peut décider de faire ce qu’il sait être juste ou au contraire faire ce qui est mal, pourquoi ? Parce que dans Sa sagesse et son amour infinis, Dieu a désiré que Ses créatures connaissent le mystère de l’amour. Et l’amour et la faculté de choisir vont de pair. Ce n’est que quand on peut choisir d’aimer ou de ne pas aimer que l’amour est réel.

Et c’est le choix qui s’est présenté à Adam et Eve en Eden. Ils ont dit non à leur Créateur et se sont engagés dans une expérience avec Satan, le grand ennemi de Dieu. On leur a promis une amélioration, un développement supérieur : mais c’était un mensonge, une supercherie, une imposture et ils perdirent leur ressemblance avec Dieu. Ils commencèrent leur descente sur la pente de la rébellion.

C’est pourquoi le plan de sauvetage a été actionné avec la mort de Dieu en Christ.

 

Création et re-création à partir du Nouveau Testament

Nous allons examiner le sujet de la création et re-création à partir du Nouveau Testament.

Romains 8:29

« Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. »

C’est Paul, un des plus grands esprits de l’histoire et aussi un homme très dévoué à la cause de Dieu, qui a prononcé ces paroles.

Regardons le mot « prédestiner »

Pre = avant

Destination = c’est là où l’on va

On a été destiné à l’avance à être à l’image de Dieu. C’était notre destination. Et notre destination c’est le Ciel. Dieu n’a jamais prédestiné quelqu’un à être perdu. La seule manière d’être perdu c’est de refuser d’aller vers notre destination. Personne n’est prédestiné à être perdu. On est prédestiné à être sauvé. Relisons le verset :

Romains 8:29

« Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. »

 

Ici Christ est le premier né parmi les frères. Il est devenu membre de la famille humaine afin que nous devenions membres de la famille céleste. Et on est destiné à être à l’image de Jésus, le Fils. On doit être reformé, transformé et conformé à l’image de Jésus, à l’image du Fils de Dieu, reflétant pleinement Son caractère. C’est la raison pour laquelle Il est venu sur terre. Sa vie est une démonstration de comment un membre de la famille humaine étant participant de la nature divine peut vivre la vie de Dieu sur Terre. Il a pris nos handicaps, nos désavantages, notre pauvreté, notre fatigue.

Il a été tenté sans tomber et Il a vécu sur Terre la vie du Ciel. Et à la fin de Sa vie d’obéissance, Il s’est donné lui-même pour payer la dette de nos transgressions.

Ensuite il est dit qu’il est le premier né parmi les frères. Il est né dans la famille humaine mais Il était du Ciel donc nous devons naître du Ciel, d’en haut, nous devons naître de nouveau :

Jean 3:3

« Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. »

Né d’en haut (dans la marge)

Jean 3:5-6

« Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

[6] Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. »

C’est une naissance spirituelle, une transformation spirituelle : l’esprit est changé

1 Pierre 1:23

« … puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu. »

Par quoi nait-on de nouveau ?

Par la Parole : qui est une semence comme les graines de laitues produisent des laitues, ainsi la Parole de Dieu à la vie en elle qui produira en nous l’image de Dieu.

Allons maintenant à :

Romains 12:2

« Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. »

Comment sommes-nous transformés ? Par le renouvellement de l’esprit. Cela signifie que notre esprit est pleinement impliqué dans la transformation. Elle n’est pas imposée de l’extérieur par quelque loi religieuse. Nous avons une volonté pour choisir, un esprit qui pense et raisonne et tout l’univers attend que vous et moi décidions de notre destinée. Si on le laisse aller à errer sur des sujets d’ordre inférieur, TV, radio, magazines et tout le reste des médias, si on le remplit de pensées et d’images qui éloignent de Dieu, Dieu ne peut nous sauver contre notre gré car Il nous a créé libres. Nous avons le privilège en fait de choisir ce que nous voyons, ce que nous écoutons. Nous naissons à nouveau grâce à la semence incorruptible de la Parole de Dieu. C’est la Parole de Dieu qui a la vie qui produira en nous l’image de Dieu. Si nous la recevons, le Saint Esprit l’utilisera, miraculeusement pour nous changer et ressembler à Celui que nous admirons.

Nous ne serons pas conformes au monde mais transformés par le renouvellement de l’Esprit. Il est facile de manquer sa destinée ou sa destination. Il suffit de se laisser aller. C’est comme le jardin, laissé à lui-même, il est envahi de mauvaises herbes mais sa culture attentive seule produira de bons fruits.

Alors veillons, naissons de nouveau de la semence de la Parole Divine.

 

La transformation : Un processus

2 Corinthiens 3:18

« Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. »

C’est une promesse et l’énoncé d’une grande loi. Qu’est ce qui nous change ? Le Saint Esprit nous change. Mais quelle est notre part ? Contempler. Qui ? La gloire du Seigneur c’est-à-dire Son caractère révélé dans SA Parole et dans la nature qu’Il a faite. On y voit Son amour, SA sagesse, Sa puissance et cela nous change. Si je regarde une cascade, ou un beau lac ou une personne que j’aime : je fais une photo dans mon esprit, je m’expose à cette vue et elle produit une impression. Imaginons qu’on nous donne une caméra et que nous passions notre temps à faire des photos des poubelles, des rats morts, des scènes de destruction. Quelqu’un dira « mais c’est la réalité » , oui mais elle est misérable !

Si les impressions produites sur mon esprit sont pitoyables, il me sera difficile d’y apercevoir le beau lac et le visage de mon bien aimé. Rappelons-nous de notre valeur, de celle de notre esprit et devenons ce que Dieu voulait de toute éternité, ce pour quoi Jésus Christ est venu sur Terre plutôt que de nous perdre. Donnons-lui ce qu’il désire !

Combien d’entre vous voudraient lui faire parvenir ce message ce jour, disant que nous voulons bien collaborer avec Lui et le laisser restaurer Son image en nous.