Le livre de l’Apocalypse nous présente une bête à 7 têtes dans trois différentes phases de son histoire, elles sont similaires mais avec quelques particularités qui nous permettent de les distinguer et de les identifier.

Il ne faut pas se laisser troubler par les difficultés présentées par les prophéties. Il faut les étudier, comparer les expressions utilisées, avec celles utilisées ailleurs dans la Bible.

Les prophéties révèlent, comme rien d’autre, l’intelligence et l’omniscience de Notre Seigneur.

Il ne peut y avoir de contradictions entre les différentes prophéties. Il faut donc démarrer là où les choses sont bien expliquées et continuer ensuite à investiguer les parties plus obscures pour pouvoir construire une interprétation cohérente.

Comme pour tout apprentissage, il faut beaucoup étudier et persévérer.

Nous vous proposons d’étudier cette bête de l’Apocalypse.

La Bête à Sept Têtes de l’Apocalypse

Dans le langage prophétique une bête représente un royaume ou un roi :

Daniel 7 :17

« Ces quatre grands animaux, ce sont quatre rois qui s’élèveront de la terre ; »

Daniel, dans ses visions, vit quatre bêtes qui représentent les 4 rois ou royaumes qui allaient dominer sur le monde et surtout sur Israël. Il faut préciser que la Bible s’intéresse uniquement à l’histoire qui concerne directement le peuple de Dieu.

Le premier « royaume » qui fut montré à Daniel fut Babylone, car justement c’est là que Daniel se trouvait, le peuple Juif avait été amené en captivité par les Babyloniens. Ensuite le royaume Médo-Perse, qui conquit Babylone, puis la Grèce, avec Alexandre le Grand qui conquit les Médo-perses et enfin, le dernier royaume : l’empire Romain, car les romains conquirent l’empire Grec.

   

Les prophéties du livre de l’Apocalypse reprennent l’histoire là où Daniel l’a laissée c’est-à-dire à l’époque de l’empire Romain. 

Nous allons étudier la bête à 7 têtes de l’Apocalypse dans ses trois phases. Les quatre premières têtes correspondent aux quatre empires que nous venons d’énumérer : Babylone, Médo-Perse, Grèce et Rome et qui avaient été montrés à Daniel. 

Les trois autres têtes correspondent à la Rome Papale, à la Bête qui monte de l’abîme et à la bête à deux cornes, c’est la suite de l’histoire.

Voyons la première bête. Pour l’identifier allons dans le livre de Daniel : 

Daniel 7 :7-8

« Après cela, je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, il y avait un quatrième animal, terrible, épouvantable et extraordinairement fort (Empire Romain) ; il avait de grandes dents de fer, il mangeait, brisait, et il foulait aux pieds ce qui restait ; il était différent de tous les animaux précédents, et il avait dix cornes (lors de sa division naquirent les 10 nations européennes).

[8] Je considérai les cornes, et voici, une autre petite corne sortit du milieu d’elles (la Papauté), et trois des premières cornes furent arrachées devant cette corne (les Ostrogoths, les Vandales et les Hérules) ; et voici, elle avait des yeux comme des yeux d’homme, et une bouche, qui parlait avec arrogance. »

La Rome Papale est présentée à Daniel comme une petite corne. Cette corne pousse sur la bête représentée par l’Empire romain qui avait dix cornes. Cette corne, en grandissant, arracha trois cornes de la Bête. L’histoire a confirmé que la Papauté est née des cendres de l’Empire Romain. Le siège des empereurs romains, qui était à Rome, fut pris par les papes.

L’historien A.C. Flick nous dit “ Des ruines de la Rome politique, se leva le grand empire moral dans sa forme gigantesque de l’Eglise Romaine »

Cette bête, la papauté est donc la 5ème tête de la bête à 7 têtes.

La deuxième bête :

Elle monte de l’abîme d’Apocalypse 11 et elle est la 6ème tête. Cette Bête va infliger la blessure mortelle à la Papauté la 5ème tête. Nous l’avons déjà étudiée dans une autre vidéo « La Bête qui monte de l’Abîme »

Et la troisième tête :

C’est la bête a deux cornes d’Apocalypse 13 qui est la 7ème tête. Cette bête doit encore se mettre en place avant la fin, c’est elle qui instaurera la « marque de la Bête », ce sont les USA. Nous avons étudié cette bête dans notre vidéo « Le changement climatique et l’image de la bête ».

Depuis Babylone jusqu’à la fin il y aura eu 7 bêtes qui se sont opposées au peuple de Dieu :

  • Babylone
  • Médo-perse
  • Grèce
  • Rome païenne
  • Rome papale
  • La bête qui monte de l’abîme
  • La bête à deux cornes

C’est pourquoi la bête de l’Apocalypse a 7 têtes. Chaque tête représente un de ses rois ou empires qui ont lutté contre le peuple de Dieu.

Daniel, dans ses visions, a vu que chaque bête représentait un royaume différent et unique. L’Apocalypse, étant le livre prophétique de la fin, nous présente la bête avec sept têtes qui est l’ensemble de tous les royaumes qui se sont opposés au peuple de Dieu. Chaque tête, en fait, représente une « bête », c’est-à-dire un royaume.

Nous trouvons les 3 phases similaires de la bête à 7 têtes aux chapitres, 12, 13 et 17 de l’Apocalypse. Les prophéties de Daniel couvraient les périodes correspondantes aux quatre premières têtes, celles de l’Apocalypse couvrent les périodes historiques de la 5ème, de la 6ème et de la 7ème tête. Comparons-les :

« Un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes. » Apoc 12 : 3

 « Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème. » Apoc 13 : 1

« Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes. » Apoc 17 : 3

Apocalypse 12 Apocalypse 13 Apocalypse 17
Têtes  7 7 7
Cornes  10 10 10
Diadèmes  7 10 Pas 

Il s’agit de la même bête mais dans une phase différente de l’histoire, chaque tête correspond à une période de l’histoire et à une puissance politique particulière (une bête).

Le corps de la bête est toujours Satan, le grand dragon rouge. Les têtes sont les différentes entités (ou bêtes) qu’il a utilisées tout au long de l’histoire pour s’opposer au peuple de Dieu.

Je vous rappelle que la Bible retrace uniquement la marche du peuple de Dieu, et tout ce qui le concerne, elle ne s’intéresse pas à l’histoire séculière du monde sauf celle qui est en rapport avec Son peuple.

La bête du chapitre 12 porte 7 diadèmes sur ses 7 têtes. C’est la vision générale de l’histoire avec le Dragon (Satan) et ses sept têtes au travers desquelles il a essayé de s’opposer au peuple de Dieu tout au long de l’histoire. 7 têtes et sept diadèmes = sept royaumes, sept empires, sept rois. Si on devait faire un dessin de la bête de ce chapitre, les dix cornes seraient situées sur la 4ème tête qui correspond au règne de cette 4ème tête : l’Empire Romain des Césars, qui, lors de sa division, donnera naissance à dix royaumes : ce sont les nations européennes.

 La bête du chapitre 13 porte des diadèmes sur ses 10 cornes. L’histoire progresse, maintenant la prophétie nous montre quelque chose de spécifique à cette époque. Avec la division de l’Empire Romain, dix nations ou royaumes voient le jour : de là les 10 cornes. Les dix cornes sont sur la 5ème tête qui correspond au règne de cette tête : la Papauté. Les 10 cornes portent 10 diadèmes, ce sont des nations dirigées par des rois, (c’est pourquoi elles portent des diadèmes), ce sont les rois des nations européennes.

La Bête du chapitre 17 ne porte pas de diadèmes. Cette bête, comme nous allons le voir, retrace notre époque, constituée non pas de royaumes mais de démocraties, pas de rois : pas de diadèmes. Les 10 cornes de cette bête sont sur la 7ème tête qui correspond au règne de cette tête : les USA. Les dix cornes sont les 10 rois mentionnés dans le chapitre 17.

Je reprends :

La Bête du chapitre 12

La première bête d’Apocalypse 12 illustre la transition entre la 4ème et la 5ème tête de la bête, de la Rome Païenne à la Rome Papale.

Apocalypse 12 :3-4 « Un autre signe parut encore dans le ciel ; et voici, c’était un grand dragon rouge, ayant sept têtes et dix cornes, et sur ses têtes sept diadèmes… Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu’elle aurait enfanté. » 

La femme c’est l’Eglise ; l’enfant qu’elle porte c’est Jésus

Ici le dragon qui veut dévorer l’enfant de la femme c’est l’empire Romain, la 4ème tête. En effet ce fut Hérode qui fit un décret de mort en vue de tuer les enfants mâles nés à Bethlehem. Et ce fut Pilate qui condamna Jésus à mort. Et puis :

« Quand le dragon vit qu’il avait été précipité sur la terre, il poursuivit la femme qui avait enfanté l’enfant mâle. » Apoc 12 : 13 

Ici le dragon qui persécute la femme (l’Eglise) pendant « un temps, des temps, et la moitié d’un temps » v 14, c’est la Rome Papale. Donc au chapitre 12 nous voyons la transition entre la 4ème et la 5ème tête de la bête. C’est toujours le dragon mais il utilise une autre entité.

Pour mieux saisir ses caractéristiques, nous vous invitons à regarder la vidéo sur « l’Antichrist » où nous expliquons les caractéristiques de cette bête. La période d’un temps, deux temps et la moitié d’un temps équivaut à 3 ans et demi ou 1260 jours (un an = 360 jours). Cette période commença en 538 ap JC avec le décret de Justinien déclarant le Pape de Rome « Pontifex Maximus » : Tête de toutes les églises, et elle finit en 1798 avec la destitution du Pape de Rome par les armées de Napoléon Bonaparte. Le Pape fut fait prisonnier et il mourut l’année suivante à Valence en France.

Donc, la bête d’Apocalypse 12 illustre la transition entre la 4ème et la 5ème tête de la bête, de la Rome Païenne à la Rome Papale.

La Bête du chapitre 13

La bête d’Apocalypse 13 illustre la transition entre la 5ème, la 6ème et 7ème tête de la bête, la Rome Papale, la bête qui monte de l’abîme et les USA. C’est la dernière phase de l’histoire qui est reprise dans Apocalypse 17 en ajoutant quelques détails, mais les puissances politico religieuses sont les mêmes dans les deux chapitres.

 « Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort ; mais sa blessure mortelle fut guérie. » Apoc 13 : 3.  La blessure mortelle fut infligée par la France (la bête qui monte de l’abîme 6ème tête) à la Papauté (5ème tête), quand les armées de Napoléon firent prisonnier le Pape à Rome ce que nous venons d’expliquer. Ici donc, nous voyons la transition entre la 5ème et la 6ème Tête ou bête

Nous avons déjà parlé de cette « bête qui monte de l’Abîme » dans une autre vidéo qui porte ce même titre.

Plus tard, dans ce même chapitre 13, nous voyons la transition entre la 6ème et la 7ème Tête (la bête a deux cornes qui imposera la marque de la bête)

Apocalypse 13 :11

« Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon. »

Cette bête à deux cornes représente les USA, c’est la 7ème tête de la bête :

 « Et elle (la 7ème tête : les USA) faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, (la 5ème tête, la Papauté) dont la blessure mortelle avait été guérie. » selon la prophétie biblique, les USA feront une loi obligeant les hommes à respecter le Dimanche (institution d’origine catholique en opposition au Sabbat biblique)

Si on devait faire un dessin précis, les dix cornes de cette bête du chapitre 13, seraient sur la 5ème tête puisqu’elles correspondent à l’époque de la suprématie de cette 5ème tête : le pouvoir Papal, c’étaient les nations européennes dirigées par des rois, c’est pourquoi elles portent des diadèmes (royautés) 

La Bête du chapitre 17

La bête du chapitre 17 illustre la transition entre la 6ème tête (celle qui est) et la 7ème, tête (celle qui n’est pas encore venu) : « cinq sont tombés,( Babylone, Médo-Perse, Grèce, Rome païenne, Rome Papale) un existe, (La Bête qui monte de l’Abime, l’humanisme moderne), l’autre (les USA) n’est pas encore venu, et quand il sera venu, il doit rester peu de temps ». 

Cette période prophétique illustre notre époque de transition entre la 6ème tête « la bête qui monte de l’abime » et les « USA » « la bête à deux cornes » qui « doit rester peu de temps ». Cette bête n’a pas de couronnes ou diadèmes car nous vivons à l’époque de régimes politiques démocratiques, ce sont des « démocraties », sans rois, ni empereurs.

Cette bête du chapitre 17 est différente des autres dans le fait que c’est la seule qui est dirigée par une « prostituée ».

Apocalypse 17 :3

« Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes. »

C’est l’histoire finale de notre Terre avec « Babylone la grande » qui dirigera la politique des nations.

C’est le temps du 666, la marque de la Bête ou boycott économique.

Pendant cette période, le huitième roi, la Papauté, va se hisser sur la Bête, Il va la diriger, c’est la prostituée qui dirige la bête qui est aussi le huitième roi. Voir la vidéo sur « Le dernier Roi de la Terre ».

Cette puissance politico religieuse est représentée de façon double :

Comme une prostituée : pouvoir religieux

Comme un roi : pouvoir politique qu’elle assumera à la fin lors de l’instauration de la marque de la bête ou boycott économique ou 666.

Résumé : 

La Bête à 7 têtes de l’Apocalypse est la suite chronologique des bêtes montrées au prophète Daniel. Ce sont les « rois » qui ont lutté contre la vérité ou contre le peuple de Dieu. Les 4 premières têtes sont décrites par Daniel, l’Apocalypse révèle l’histoire de trois dernières.

Nous sommes actuellement dans la période qui correspond à la 6ème Tête de la Bête. La 7ème tête ou Roi, selon la prophétie, durera peu de temps.

Les évènements socio-politiques et environnementaux actuels de notre monde nous font présager l’accomplissement de cette prophétie dans un avenir proche.

Cher ami, même si ces événements ne s’accomplissent pas tout de suite, et sachant que notre vie est courte, Dieu t’appelle à être toujours prêt à le rencontrer :

Luc 21 :36

« Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme. »