Des vidéos circulent sur le Net à propos de Bill Gates et de ce vaccin contre le Covid 19 qui, dit-on, pourrait conduire à la marque de la Bête.

Qu’en est-il vraiment ?

 

Le vaccin pour le Covid 19 et la « Marque de la bête »

D’abord ce n’est pas un secret que Bill Gates est un partisan (supporter) d’un vaccin contre le Coronavirus (et bien d’autre vaccins d’ailleurs)

Voici ce qu’il a dit dans un article sur le sujet dans Yahoo Finance :

« La solution ultime, la seule chose qui permettrait un retour complet à la vie normale,  de pouvoir s’asseoir sans crainte dans un stade plein de gens, serait de créer un vaccin. Et cela pas seulement dans notre pays mais dans le monde entier afin de créer une vaste immunité et que « cette chose » quelle qu’elle soit ne se propage pas en grand nombre »

Vouloir un vaccin pour lutter contre le Covid 19 n’est pas suspicieux en soi. C’est ce que Bill Gates a dit ensuite qui a soulevé des soupçons.

Dans un autre article : Bill Gates veut pucer les gens avec un micro chip pour lutter contre des maladies comme le Coronavirus (Kurios.com)

 

« Durant une session de Reddit, Gates a parlé de « certificats numériques » révélant qui a guéri ou qui a été vacciné contre le Covid 19. Ceci a soulevé des inquiétudes chez de nombreuses personnes qui craignent que le milliardaire et philanthrope américain veuille implanter des puces à tout le monde.

Cette crainte est-elle fondée ?

A-t-il réellement dit cela ?

La réponse est oui. Il a suggéré une telle possibilité 

« Cependant, le sujet de controverse concerne les certificats numériques. On aura donc un registre des gens testés, vaccinés »

A quoi fait-il référence ?

Peut-être à son « quantum dot tatoo » ? Il s’agit d’un tatouage invisible accompagnant le vaccin : il est fait de points quantiques : de très petits cristaux semiconducteurs qui reflètent la lumière et qui brillent en présence de lumière infrarouge.

Ces tatouages incluent l’application de micro aiguilles résorbables contenant le vaccin et des capsules microscopiques contenant des points fluorescents à base de cuivre. Ces capsules étant biocompatibles. Jamesfitzer.org 

Ces tatouages ont pour but de contenir le carnet de santé de chaque personne. C’est la fondation Bill et Melinda Gates qui a poussée à trouver une solution pour identifier les gens vaccinés et qui a financée cette recherche publiée dans le « Journal of Translational  Medecine »

Ces tatouages sont en cours de développement par les chercheurs à MIT (Institut de technologie de Massachussetts) et Rice University 

Ceux-ci ont créé une encre qui peut être incorporée dans la peau avec le vaccin et qui est lisible uniquement par un smartphone spécial (camera et filtre spécialisés)

Ainsi dans les pays où le registre des vaccinations est inexistant ou facilement perdu, on aurait un système de suivi des vaccinations de chaque enfant. Cela concerne environ 1 milliard de personnes dans le monde qui vivent sans identité.

On peut comprendre pourquoi certaines personnes sont inquiètes et spécialement les étudiants de la prophétie. Un système de dépistage dans la peau destiné à tous les habitants du monde ressemble à la fameuse « marque de la bête » dont parlent les étudiants de la prophétie.

A ce propos, la Bible nous dit en :

Apocalypse 13 :16-17

« Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front,

[17] et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. »

Tout cela conduit certains à spéculer que le vaccin contre le Covid 19 sera rendu obligatoire pour forcer les gens à recevoir le tatouage de points quantiques qui est la « marque de la bête ».

Mais cette interprétation pose des problèmes car la « marque de la bête » n’est pas un tatouage non plus qu’une marque physique ou un quelconque dispositif technologique. Mais alors qu’est-elle ?

 

La « Marque de la bête »

Cette marque sera en relation avec l’adoration ou le culte :

Apocalypse 14 :9-10

« Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d’une voix forte : Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main,

[10] il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l’agneau. »

Il est bien dit, « ceux qui adorent ». C’est une forme d’adoration qui viole les 10 commandements car à propos des justes qui l’évitent le verset 12 affirme :

Apocalypse 14 :12

« C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus. »

Dans le futur, le monde sera conduit dans une forme d’adoration obligatoire qui n’est pas biblique et qui fera qu’il reçoive la « marque de la bête ». Elle sera obligatoire :

Apocalypse 13 :16

« Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, »

Tous les habitants du monde la recevront !

 

A quoi ressemblera cette marque, cette fausse adoration ?

 

Comprenons d’abord qui est la bête.

Dans la prophétie biblique une bête représente un royaume, par exemple :

Daniel 7 :23

« Il me parla ainsi : Le quatrième animal, c’est un quatrième royaume qui existera sur la terre, différent de tous les royaumes, et qui dévorera toute la terre, la foulera et la brisera. »

On peut donc en tirer que la deuxième bête d’Apocalypse 13 qui imposera cette marque est une puissance politique mais aussi une puissance religieuse car il nous est dit en :

Apocalypse 13 :4

« Et ils adorèrent le dragon, parce qu’il avait donné l’autorité à la bête ; ils adorèrent la bête, en disant : Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle ? »

Le fait que cette bête reçoit un culte veut dire que c’est un pouvoir politico-religieux.

J’irai droit au but, on en a déjà parlé dans d’autres vidéos, cette bête est le Vatican ou la papauté : c’est un système qui est politique (un état) et religieux (une église) : le siège de l’église Catholique Romaine.

Continuons notre lecture pour bien identifier cette bête :

Apocalypse 13 :1

« Et il se tint sur le sable de la mer. Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème. »

Qu’est-ce qu’un blasphème ?

La Bible en donne deux définitions :

1- C’est se dire Dieu : Jean 10 :33

« Les Juifs lui répondirent : Ce n’est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu. »

2- C’est dire que l’on peut pardonner le péché : Marc 2 :7

« Comment cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n’est Dieu seul ? »

 

Le Vatican s’est il proclamé Dieu et capable de pardonner les péchés ? Oui

Par exemple un des titres du Pape est « le Saint Père » c’est le titre que Jésus attribue à Son Père :

Jean 17 :11

« Je ne suis plus dans le monde, et ils sont dans le monde, et je vais à toi. Père saint, garde en ton nom ceux que tu m’as donnés, afin qu’ils soient un comme nous. »

Et ce n’est qu’un exemple. Le cardinal Santo qui devint le pape Pie X a dit « Le Pape représente Jésus Christ lui-même »

Le Pape Leon XIII a dit aussi « Nous tenons sur terre la place du Dieu tout puissant »

Le Pape Boniface VII en 1302 avait déclaré « qu’il était absolument nécessaire pour le salut de tout être humain de se soumettre au Pontife Romain »

Cependant, en parlant de Jésus :

Actes 4 :12 affirme que :

« Il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. »

Quant au droit de pardonner les péchés, ces papes ont confirmé que c’était bien leur prérogative. L’Eglise croit que Jésus a donné cette autorité aux apôtres qui ensuite l’ont passé aux papes et aux prêtres.

Exemple : BBC news a posté un article intitulé : « Le Pape François a donné la permission aux prêtres de pardonner l’avortement »

Cette remarque arrive à la fin de l’année du Jubilé de l’Eglise Catholique pendant laquelle il avait accordé cette permission temporairement. Maintenant il en a fait une permission permanente.

Une autre caractéristique se trouve en :

Apocalypse 13 :2

« La bête que je vis était semblable à un léopard ; ses pieds étaient comme ceux d’un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité. »

Le Dragon représente Satan qui a œuvré à travers l’Empire Romain païen :

Apocalypse 12 :4-9

« Sa queue entraînait le tiers des étoiles du ciel, et les jetait sur la terre. Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, lorsqu’elle aurait enfanté.

[9] Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui. »

L’enfant mâle ici est l’enfant Jésus que Satan a voulu dévorer dès sa naissance et cela par l’Empire Romain. On le voit dans  Matthieu 2 :16, où c’est Hérode, un roi de Judée appointé par l’Empire Romain, qui essaie de le détruire :

Matthieu 2 :16

« Alors Hérode, voyant qu’il avait été joué par les mages, se mit dans une grande colère, et il envoya tuer tous les enfants de deux ans et au-dessous qui étaient à Bethléhem et dans tout son territoire, selon la date dont il s’était soigneusement enquis auprès des mages. »

La Papauté a reçu l’autorité de devenir une puissance politique et religieuse :

« Quand l’Empire Romain devint chrétien, que la paix de l’Eglise était garantie, l’Empereur quitta Rome et en laissa le siège au Pape, pour être le siège de l’autorité du vicaire du Christ qui devrait régner de manière indépendante de tout autre autorité humaine jusqu’à la fin des temps » 

Droits et privilèges papaux page 13

C’est comme cela que la Papauté obtint le trône de Rome.

La capitale de l’Empire Romain était passé de Rome à Constantinople en 330 Ap JC, ce qui a laissé la place à la Papauté pour développer sa propre forme d’organisation.

« L’évêque de Rome sur le siège des Césars était maintenant le plus grand homme d’Occident et fut ainsi forcé à devenir son chef politique et spirituel. »  Tire du livre « The rise of the Medieval church » page 168

 

Quelle est maintenant sa marque ?
 

Le chancelier du Cardinal Gibbons, CF Thomas, en réponse à une lettre concernant le changement du Sabbat (11 Novembre 1895) a reconnu :

« L’Eglise Catholique reconnait que le changement est son fait. Et cet acte est une marque de son autorité et de sa puissance ecclésiastique en matière religieuse »

Elle reconnait donc que le changement du Sabbat au dimanche est une marque de son autorité.

Louis Gaston Segur, un prêtre Catholique a écrit :

« L’observation du dimanche par les Protestants est un hommage qu’ils paient, en dépit d’eux-mêmes, à l’autorité de l’Eglise Catholique »

Le « Sabbat » du dimanche est un faux culte car la Bible établit l’observation du 7ème jour de la semaine comme jour du sabbat c’est-à-dire le samedi.

Exode 20 :8-11

« Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier.

[9] Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage.

[10] Mais le septième jour est le jour du repos de l’Eternel, ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni ton bétail, ni l’étranger qui est dans tes portes.

 [11] Car en six jours l’Eternel a fait les cieux, la terre et la mer, et tout ce qui y est contenu, et il s’est reposé le septième jour : c’est pourquoi l’Eternel a béni le jour du repos et l’a sanctifié. »

Ceci est le quatrième commandement et personne n’a le droit de changer les commandements.

L’Eglise Catholique s’est octroyé ce droit qui ne lui appartenait pas.

En effet :

Deutéronome 4 :2

« Vous n’ajouterez rien à ce que je vous prescris, et vous n’en retrancherez rien ; mais vous observerez les commandements de l’Eternel, votre Dieu, tels que je vous les prescris. »

Et dans le futur, l’adoration du dimanche sera rendue obligatoire par la loi : c’est ce qui constituera la « Marque de la Bête ».

Si vous pensez que « c’est un peu tiré par les cheveux », voici des exemples qui montrent que cette législation est déjà en demande. (Photos fermeture des magasins le dimanche)

Dans son encyclique Dies Domini 1998, Jean Paul II a écrit :

« C’est pourquoi, il est naturel que les chrétiens veillent à ce que la législation civile tienne compte de leur devoir de sanctifier le dimanche, même dans les conditions particulières de notre époque »

Pour que la législation civile tienne compte du devoir de sanctifier le dimanche, il faudrait faire une loi du dimanche, c’est ce que l’Eglise Catholique voudrait.

Observer le dimanche comme jour de culte/ repos est un signe de l’autorité de l’Eglise.

Pour aller encore plus loin. Celui qui est derrière cette église c’est Satan qui a toujours été en opposition avec Dieu. C’est sa façon de saper la loi de Dieu et il agit à travers des agents humains. C’est lui le dragon qui a donné son autorité à la bête : païenne et papale.

Par-là, nous ne voulons pas dire que tous les catholiques sont mauvais. Beaucoup sont des croyants sincères. Nous parlons du système qui est corrompu et sous la direction de Satan. En acceptant le sabbat du dimanche, surtout si son observation est rendue obligatoire par la loi, on se soumet à son autorité.

Selon la Bible, observer le Sabbat du 7ème jour est un signe d’allégeance à Dieu le Créateur :

Ézéchiel 20 :20

« Sanctifiez mes sabbats, et qu’ils soient entre moi et vous un signe auquel on connaisse que je suis l’Eternel, votre Dieu. »

En observant le sabbat du dimanche, on donne son allégeance à l’autorité qui en a changé le jour : c’est-à-dire l’Eglise Catholique avec l’ennemi de Dieu derrière dans l’arrière scène.

Ainsi, nous avons découvert ce qu’est la marque de la bête. Que veut dire maintenant le fait de la recevoir sur la main ou sur le front ?

Ce n’est pas à prendre littéralement mais de manière symbolique.

Que représente la main dans la Bible ? C’est l’outil de travail :

Ecclésiaste 9 :10

« Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le ; car il n’y a ni œuvre, ni pensée, ni science, ni sagesse, dans le séjour des morts, où tu vas. »

 

Ceux qui reçoivent la marque sur la main le font dans le but de continuer à travailler et ainsi à acheter et vendre.

Ceux qui la reçoivent sur le front pensent qu’elle est bonne. Le front, le lobe frontal représente l’esprit. La recevoir sur le front signifie que l’on est trompé.

Elle commencera aux USA et ensuite se répandra dans tous les pays :

Apocalypse 13 :11 mentionne une deuxième bête qui aidera à imposer cette loi.

« Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon. »

Cette bête à deux cornes est semblable à un agneau. Un agneau symbolise Jésus-Christ : cette nation est chrétienne à ses débuts mais finit par être oppressive comme un dragon (le diable) en restreignant la liberté religieuse.

Cette nation fut construite sur des principes chrétiens incluant la séparation de l’Eglise et de l’Etat mais cela va changer dans le futur. L’Eglise et l’Etat vont s’unir pour imposer l’observation du dimanche comme jour d’adoration pour les habitants des USA. Ceux qui rejettent ce culte seront persécutés et même passibles de mort.

Si vous pensez que cela ne peut pas arriver, sachez que des lois du dimanche ont déjà été proposées aux USA.

En 2015, le sénateur Sylviane Allen d’Arizona proposa une loi pour mandater le repos du dimanche afin que chaque américain puisse fréquenter une église de leur choix le dimanche pour redresser la situation morale du pays.

Nous verrons que dans le futur, les Etats seront amenés à prendre des décisions ultimes. La situation climatique, économique, sociale fera que les gens demanderont aux gouvernements de faire des lois religieuses pour revenir vers Dieu afin que les conditions s’améliorent.

Chers amis, ne nous y trompons pas. Le WEB est replet de théories complotistes que nous ne pouvons pas vérifier. Que Mr Bill Gates ait l’agenda de réduire la population par un vaccin ou de proposer un vaccin pour régler le problème du Coronavirus et en même temps d’offrir un système d’identification des populations pauvres, tout cela est l’affaire des hommes qui sont en guerre contre Dieu.

En tant qu’étudiant de la prophétie biblique, je sais que des temps difficiles sont devant nous. Mais ultimement, c’est Dieu qui est aux commandes. Rien n’arrive sans qu’Il le permette.

Psaumes 115 :3

« Notre Dieu est au ciel, Il fait tout ce qu’il veut. »

 

Ésaïe 43 :13

« Je le suis dès le commencement, Et nul ne délivre de ma main ; J’agirai : qui s’y opposera ? »

Et son ultime but est de libérer ceux qui aiment son gouvernement basé sur l’Amour et la Justice. Dieu désire en finir avec le Mal mais la fin du grand conflit ne se fera pas sans une lutte acharnée des puissances des ténèbres qui chercheront à anéantir le peuple de Dieu et même le monde entier si c’était possible avant que Jésus revienne.

Alors levons les yeux, tournons-nous vers le seul Dieu Créateur et réfugions-nous en Lui, revêtons Sa marque d’autorité, Ses commandements, Son caractère et nous serons à l’abri.