Dans notre société moderne, les enfants ont de plus en plus la liberté de décider de ce qu’ils veulent faire, de ce qu’ils veulent porter, ou de ce qu’ils veulent manger. Même s’il est important de
prendre en considération ce que nos enfants demandent, les parents devraient être les décisionnaires au nom de la sécurité, du bonheur et du salut de leurs enfants. L’éducation des enfants commence dès le plus jeune âge. C’est dans les premières années de leur vie que leur futur goût et leurs habitudes se forment.

La Bible dit à tous les parents :

● « Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre ; Et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas. » – Proverbes 22:6

Ici, ce n’est ni un encouragement, ni une suggestion que Dieu fait. Il affirme aux parents ce qu’ils doivent faire afin que leurs enfants ne quittent pas la voie dans laquelle ils ont été instruits.

Quand il s’agit de nourriture, de nombreux enfants sont très difficiles et refusent de tester des aliments sains. Peut-être à cause du goût, de la texture ou de la couleur de l’aliment.

Pour aider son enfant à aimer la nourriture saine, le mieux est de commencer à introduire de nouveaux fruits et légumes en purée dès qu’une dent du bébé sort. C’est le meilleur moment pour développer le goût d’un enfant pour la nourriture que Dieu a créée pour nous. Mais si un porridge sucré (ou un plat similaire) a été introduit avant, le bébé pourrait refuser tout autre chose. Le porridge ne devrait pas être introduit avant qu’une dent ne soit sortie (ce qui est le signe que le bébé peut commencer à manger de la nourriture solide), sauf si le pédiatre le recommande fortement.

Mais il y a de l’espoir pour les enfants de tout âge et même pour les adultes.

Avec de la bonne volonté, la prière et une certaine organisation, n’importe qui peut rééduquer ses papilles et celles de ses enfants. Certains ont été habitués à manger trop souvent de la nourriture
trop sucrée, trop salée ou transformée.

Mais la bonne nouvelle est que Dieu nous a donné un cerveau qui peut rééduquer nos papilles. Aux Etats-Unis, des chercheurs ont démontré que le goût peut être activé ou désactivé simplement en activant ou désactivant certaines cellules du cerveau. Une étude menée par le Centre Universitaire de Colombia démontra que notre cerveau distingue les saveurs. Le cerveau dirige les personnes sur leur choix alimentaire. Ce que nous avons l’habitude de manger depuis notre jeune âge est si difficile à enlever de notre alimentation car notre cerveau en réclame davantage. Les grandes entreprises alimentaires le savent. Selon Marc David, fondateur de l’Institut de la Psychologie de la Nourriture : « Elles ont fait une science de la texture et du goût de la nourriture, du nombre de fois que vous croquez, des décibels que vous percevez dans votre tête afin d’y être attaché, afin que vos papilles soient éprises et que vous soyez accrochés à cet aliment. Leur travail est de rendre l’intelligence de vos papilles dépendantes de leurs aliments, produits le moins cher possible en masse afin de faire d’immenses bénéfices. » Lorsque nous réfléchissons à cela, peut-on développer une addiction avec une chose saine ? Non !

Vous pouvez rendre vos papilles plus intelligentes. Par exemple, si vous ou vos enfants avez l’habitude de manger trop de nourritures malsaines, essayez pendant un mois d’avoir un régime alimentaire plus sain. Vous et vos enfants réaliserez alors que vous ne pouvez plus manger autant de mauvaise nourriture qu’avant. Alors que vous continuerez à introduire de la nourriture saine et à réduire la nourriture malsaine, vous réaliserez au fil du temps que cette nourriture est non seulement meilleure pour la santé mais qu’elle a également plus de goût.

Mais vous pourriez vous demander : Comment faire pour que mes enfants (et même moi-même) cessent de refuser la nourriture saine ? Voici 16 astuces :

1- Donner un bon exemple. C’est l’astuce n°1 car elle est la plus importante de toutes. Si en tant que parent ou grand-parent vous ne mangez pas sainement mais que vous demandez à vos enfants ou petits-enfants de manger sainement vous n’obtiendrez probablement pas de bons résultats. Nous sommes les exemples pour nos enfants et ils essayeront de copier tout ce que nous
faisons. Il sera donc nécessaire de faire un effort pour manger plus sainement. Non seulement vous serez en meilleure santé et plus heureux mais vos petits développeront plus de goût et de joie pour la nourriture saine. Rappelons-nous ce que Dieu a dit :

● « Tu ne le mangeras pas, afin que tu sois heureux, toi et tes enfants après toi, en faisant ce qui est droit aux yeux de l’Éternel. » – Deutéronome 12:25

2- Faites des repas en famille une priorité. Des études ont montré que les familles qui mangent ensemble sont mieux nourries et les enfants obtiennent de meilleurs résultats scolaires. Cela enseigne également les bonnes manières et aide à améliorer les relations dans la famille. Il est aussi bénéfique de manger calmement. Cela permet d’enseigner aux enfants le contrôle de leurs émotions alors qu’ils mangent et contrôlent leur appétit. Vous pouvez même établir des règles pour interdire les disputes, la télévision et autres appareils afin que tous vivent un repas bénie, calme et joyeux.

3- Continuez de prier pour et avec vos enfants. Demandez à Dieu de vous aider à apprécier la nourriture saine qu’Il a faite pour nous. Non seulement vos enfants auront un sentiment de responsabilité qu’ils apprécieront, mais Dieu entendra votre prière et vous verrez de grands changements :

● « Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. » – Matthieu 18:20

4- Vous pouvez lire avec eux d’une manière agréable, fun et éducative quelques passages de la Bible qui parlent de la nourriture comme Daniel chapitre 1, lorsque Daniel et ses amis refusèrent de manger la viande et de boire le vin du roi. Daniel et ses compagnons furent en meilleure santé et plus sage que les autres enfants du royaume et furent soutenus par Dieu (en savoir plus à la page 84).

Paul a écrit :

● « Toi, demeure dans les choses que tu as apprises, et reconnues certaines, sachant de qui tu les as apprises ; dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus Christ. » – 2 Timothée 3:14-15

5- Soyez créatif en ajoutant de la nourriture saine aux repas qu’ils aiment. Par exemple, vous pouvez couper quelques courgettes en très petits morceaux et les ajouter à la sauce de vos pâtes ou à vos lasagnes. Vous pouvez ajouter de très petits morceaux de brocolis et des oignons rouges sur une pizza. Vous pouvez faire votre propre glace avec un blender, des bananes et d’autres fruits. Vous pouvez faire des smoothies colorés et même y ajouter de jeunes feuilles d’épinards (les myrtilles masqueront la couleur verte des épinards). C’est une façon intelligente de s’assurer que vos enfants aient les nutriments dont ils ont besoin. Continuez d’essayer d’introduire toutefois des légumes et des fruits dans les repas de vos enfants sans les cacher. Encouragez-les à goûter et félicitez-les avec enthousiasme lorsqu’ils ont goûté. S’ils ne veulent vraiment pas essayer, ne les forcez pas et essayez une  prochaine fois.

6- Cuisinez avec eux. Les enfants aiment créer des choses et avec votre aide, la cuisine peut être une manière fun et créative de développer leur goût pour manger plus sainement. Si vos enfants
sont vraiment jeunes, il y a de nombreuses manières pour cuisiner avec eux en toute sécurité. Ils peuvent utiliser leurs mains propres ou des ustensiles qui ne présentent aucun danger comme un
presse purée, une essoreuse à salade ou doser les différents ingrédients avec une tasse et une cuillère. De nombreuses recettes peuvent être faites avec les enfants comme des recettes où l’on
incorpore des fruits telle que la tarte aux pommes ou des légumes comme des muffins salé ou une pizza (l’adulte pourra placer le moule dans le four), des boulettes de viandes vegan, des burgers
d’haricots noirs, un pain de viande vegan avec des légumes (avec un adulte qui prépare les légumes dans une casserole ou au four), des salades de légumes et/ou de fruits (avec les ingrédients
coupés au préalable par un adulte), une vinaigrette… Lorsque le repas sera prêt, vos enfants voudront sans doute goûter la nourriture préparée avec vous et demanderont de renouveler
l’expérience.

7- Faites la vaisselle avec eux. Laver premièrement vous-même les ustensiles de cuisine dangereux et placez-les à un endroit que vos enfants ne pourront atteindre. Puis, vous pouvez prendre un tabouret et une éponge avec du savon (de préférence avec du savon naturel) pour vos enfants, et laissez-les faire la vaisselle avec vous. Non seulement ils s’amuseront, mais cela les responsabilisera. Lorsque vous avez fini, félicitez-les en vous tapant dans les mains et rappelez-leur à quel point c’était super d’avoir cuisiné et fait la vaisselle ensemble.

8- Faites une excursion avec eux. Visitez des lieux où vous pourrez trouver et cueillir des fruits et des légumes de saison. Les enfants aimeront voir la nature créée par Dieu et voudront probablement mordre dans les fruits qu’ils trouveront. Ce sera aussi le moment idéal pour leur rappeler combien Dieu nous aime et qu’Il a fait la nature pour que nous en profitions, et pour que nous soyons en bonne santé et joyeux.

9- Plantez des graines avec eux. Dans un jardin ou même à l’intérieur de la maison, il est possible de planter et de cultiver des aliments. Acheter quelques outils avec vos enfants comme de
petits pots, de la terre, des graines en leur expliquant à quoi cela servira. Puis, plantez les graines ensemble et observez la croissance de la plante au cours du temps. C’est un bon moyen
pour apprendre à vos enfants à apprécier la nature et la bonne nourriture que l’on obtient par elle.

10- Regardez ensemble des documentaires sur l’alimentation. Lorsque vos enfants seront assez grands, vous pourrez regarder  des documentaires sur l’alimentation avec eux (que vous aurez précédemment regardés et validés).
.
11- Amenez-les au marché. Mettez à part un petit budget et laissez vos enfants choisir quelques fruits et légumes. Faites-en un moment heureux et enthousiaste. Ils désireront sans doute en
goûter certains une fois arrivés à la maison.

12- Amenez vos enfants à la bibliothèque. Vous pouvez trouver de nombreux livres de cuisine avec des recettes saines que vos enfants voudront essayer. Vous pouvez également chercher des
livres pour enfants avec des histoires d’aventures incluant l’alimentation.

13- Créez ou rejoignez un groupe de parents partageant la même vision que vous. Choisissez des dates et discutez sur la manière d’améliorer la politique alimentaire de l’école, organisez des activités de cuisine faciles avec vos enfants et faites des sorties éducatives.

14- Passez plus de temps dans la nature. Expliquez à vos enfants comment les choses dans la nature ont été créées. Vous pouvez prendre votre Bible ou une Bible pour enfant et leur lire quelques versets à propos de la nature. Si vous avez quelques connaissances sur l’utilité d’une chose dans la nature, partagez-les avec vos enfants. Allez dans une ferme, dans un parc, à la plage ou
dans n’importe quel lieu où vous pourrez observer les animaux, les fleurs et/ou des arbres et montrez-leur à quel point ce que Dieu a créé est incroyable.

15- Ne vous découragez pas et ne découragez pas vos enfants. Soyez patients, doux et encourageant. Ne dites pas à vos enfants à quel point ils mangent mal. Cela ne fera que les décourager et les frustrer. Dans leur esprit peut-être qu’ils doivent cesser de voir la nourriture saine comme un ennemi. Au contraire, encouragez-les et soulignez ne serait-ce que le plus petit effort qu’ils font. Ne parlez surtout pas de leurs mauvaises habitudes alimentaires à d’autres personnes devant eux. Mais si vous devez en parler à un médecin devant eux, faites-le de façon réfléchie, en utilisant des mots qui ne blesseront pas vos enfants.

16- Les troubles alimentaires. Si un enfant a des troubles alimentaires ne l’humiliez pas ni ne l’appelez obèse ou maigre. Les critiques ne feront rien de bon. Regardez attentivement leur
comportement et encouragez-les à manger plus sainement en introduisant toutes les activités mentionnées au-dessus. Si le trouble alimentaire est sévère, vous pourriez avoir besoin de
consulter un spécialiste avec votre enfant.

Oui, il est plus facile de dire toutes ces choses que de les faire. Mais avec des prières ferventes, la foi, une bonne volonté et de la patience vous et vos enfants développeront rapidement un plaisir incroyable pour la nourriture que Dieu a créé pour l’humanité.

Ce texte provient du livre “The Bible Diet” que vous pouvez obtenir sur Amazon.